L’homophobie dans la banalisation de l’homosexualité

Vincent-Rouyer

“La question de l’homosexualité est moins celle de la loi que celle de la vérité sur le désir homosexuel. Nier que ce désir n’est pas ordonné au plan divin, qu’il n’est pas orienté vers le bien, le considérer comme banal, c’est simplement malhonnête envers les personnes homosexuelles. C’est un déni de réalité et un déni de souffrance. La miséricorde envers les personnes n’est réellement vraie que si elle s’accompagne d’une dénonciation du mal dans les actes comme dans les désirs. Le vrai pharisaïsme c’est justement le déni du péché et du mal.”

Vincent Rouyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *