Archives de catégorie : Franc-Maçonnerie

Hommage de Macron à Samuel Paty : une nouvelle fois il nie l’Humanité de certains Humains


 

Nous avons à la tête de l’État français un homme au discours profondément dangereux, misanthrope et malade. Je viens d’écouter par hasard l’hommage national rendu à Samuel Paty, le prof décapité, à la Sorbonne.
 

C’est la quatrième fois que j’entends explicitement Emmanuel Macron nier l’Humanité et l’existence d’Humains, dire que telle ou telle personne n’est « rien », et appeler contre celle-ci à la mort ou à l’anéantissement (la première fois, c’était contre les personnes qui n’adhéraient pas aux start-ups ; la deuxième fois c’était contre les preneurs d’otage du Sahel, dont Macron a dit qu’ils « n’étaient rien » ; la troisième fois, c’était par rapport à certains prisonniers qu’il a qualifiés de « monstres » ). Et là, concernant le meurtre de Samuel Paty, rebelote : il a réaffirmé « notre volonté de briser les terroristes ». Briser les terroristes… Et quelques secondes après, il appelle à « la fin de la haine et de la violence » : ok… très logique.
 

Et je ne vous parle même pas de toutes les métaphores typiques de la Franc-Maçonnerie qu’il a employées : par exemple, sa référence à la Chaîne d’Union (« dans une Chaîne des Temps qui ne s’arrêtera pas »), le remplacement de l’Amour-Vérité par le driptyque gnostique Liberté-Raison (« Ce combat pour la Liberté et pour la Raison »), et la dernière phrase luciférienne de son discours (« Parce qu’en France, les lumières ne s’éteignent jamais. Vive la République. Vive la France. »).
 

On est en plein cauchemar. Et le pire, c’est que Macron est sincère dans sa théâtralité. Cet homme a un gros problème. Et c’est lui qui nous dirige.

La députée lesbienne Laurence Vanceunbrock-Mialon et ses suiveurs n’ont que l’« hétérosexualité » en bouche pour justifier toutes les lois transhumanistes dites « de bioéthique » qu’ils veulent imposer à la France


 

Au nom d’une part de l’hétérosexualité (ils n’ont que ce mot-là à la bouche, finalement) et d’autre part au nom de l’Égalité (une égalité réelle, en plus, symboliquement parlant, entre hétérosexualité et homosexualité, puisque ce sont bien 2 orientations sexuelles prônant au fond la bisexualité), nos législateurs français sont en train en ce moment non pas de supprimer les pères (comme le prétendent faussement beaucoup de pro-Vie opposés à ladite « PMA – Procréation Médicalement Assistée – pour toutes » et au libre accès à la procréation pour les mères célibataires) mais de les transformer en option dans le processus de procréation et bien souvent d’éducation d’un enfant, et donc de supprimer la primauté du lien d’Amour entre les 2 parents biologiques, primauté pourtant indispensable pour le bonheur de tout être humain. Et cette « optionalisation » des pères engendre, pour ceux qui ne le savent pas, toutes les possibles dérives les plus hallucinantes : l’enfant-objet qu’on conçoit et achète, la justification de la transsexualité puis de l’accès de cette dernière à la procréation (ROPA), les eugénismes en tous genres (GPA – Gestation Pour Autrui -, bébé-médicament, l’embryon transgénique, les chimères animal-homme, l’absence du consentement du conjoint sur le don de gamètes, l’élargissement du diagnostic préimplantatoire aux maladies non héréditaires, etc.).
 

 

En réalité, la pierre angulaire de ces lois transhumanistes dites « de bioéthique », c’est l’hétérosexualité (qui se fait passer pour la différence des sexes afin de se supplanter à celle-ci). Même si personne ne le verra et ne le dénoncera, à part moi. Et le seul moyen de leur faire barrage, c’est de traiter précisément d’hétérosexualité et d’homosexualité, d’abord pour souligner leur égalité réelle, et ensuite pour dénoncer les pratiques aussi bien homos qu’hétéros. Chose que les opposants aux projets de loi ne feront jamais, car ils pensent que « l’homosexualité c’est pas le sujet », que « l’hétérosexualité c’est la différence des sexes », et que « les vrais enjeux c’est l’enfant, la famille et l’Humain ».
 

 

JEU ce soir avec Joséphine ange gardien

Ce soir, sur TF1, ils rediffusent un épisode de Joséphine ange gardien. Pour ceux qui le regarderont, petit jeu pour vous amuser : comptez le nom de fois où est employée l’expression « avoir besoin de quelqu’un » (« Untel a vraiment besoin de toi. »). Le Gouvernement Mondial raffole des notions de BESOIN/d’AIDE pour exercer sur nous son chantage aux sentiments et à la solidarité.
 

Le Loch Ness s’invite à la Conférence des Évêques de France

La Bête (Loch Ness en ouverture), le tissu (« voilure »), la construction, l’alchimie et le moteur (à essence), les cubes (Mgr Descubes), la transparence et la franchise, etc. Cet article de Claire Lesegretain dans La Croix est magique. À part ça, la Conférence des Évêques de France n’est pas du tout vérolée par la Franc-Maçonnerie. Ni le journalisme catholique… 😂
 

Expo El Greco au Grand Palais : avant-goût du Gouvernement Mondial

De retour de l’exposition El Greco au Grand Palais de Paris. Invité par une amie. Sans faire mon conspi, j’ai vu de manière très marquée dans l’oeuvre du peintre du Siècle d’Or les fondements du Gouvernement Mondial actuel et de la Nouvelle Religion mondiale, fondée sur 4 matérialités prétendument divines : le Feu, l’Or, le Soleil et l’Électricité. D’ailleurs, les tableaux d’El Greco sont des préfigurations des plateaux de théâtre et de cinéma éclairés aux spots. Enfin, un autre détail a piqué ma curiosité : ce sont les titres choisis par les exposants pour illustrer les toiles. Que du jargon franc-maçon : « Orient », « Atelier », « Temple », « Feux », etc. Bref : maintenant, nous baignons même culturellement dans une marmite maçonnique sans même nous en rendre compte.
 

La Chaîne d’Union maçonnique vantée par Patrick Fiori hier à The Voice Kids



 

Comme je l’avais déjà signalé lors des Enfoirés Kids avec la Chaîne d’Union dans l’école des sorciers-chanteurs, hier soir, à l’occasion du tout premier passage de candidat (Fanchon) lors de l’épisode 1 de la saison 6 de The Voice Kids France, Patrick Fiori nous a à nouveau filé la métaphore du lien filandreux énergétique qui relierait tous les êtres humains unifiés en conscience (bref, le rituel maçonnique de l’égrégore). Ça a l’air anecdotique. Je pense même que personne ne l’a relevé. Mais c’est pourtant une forme d’envoûtement et d’emprise collective inconsciente, et donc efficace. Je reprends texto les mots de Fiori à Fanchon : « Tu transmets beaucoup de joie positive avec ta voix. Tu as fait une entrée fracassante ce soir. C’est très communicatif ce qui s’est passé. Y’a parfois un genre de lien qui se fait, comme si tout le monde tenait la même corde. Alors si tu veux qu’on continue à tendre cette corde et essayer d’aller chercher au maximum de cette tension, je suis ton coach. ». Le lasso émotionnel a tellement bien été décrit et lancé qu’il est venu enserrer la gamine et qu’elle a choisi son équipe. Tout cela est luciférien, au sens brillant et énergétique du terme, avant satanique.