Archives de catégorie : Fin du Monde

L’horreur du confinement à Shanghai

Je suis horrifié par le confinement et le traitement de la population que je vois actuellement à Shanghai. C’est abominable. Presque toutes les vidéos montrant les gens enfermés chez eux dans les buildings et hurlant leur détresse ont été censurées sur les réseaux sociaux. Il y a même des drones vociférant des messages dissuadant la population de s’exprimer sur Internet. Les services sanitaires embarquent les « rebelles/malades » de force alors même qu’on peut douter de leur supposée contagiosité. Pour ces dernières 24h, les autorités annoncent 25 000 nouveaux cas de COVID, parmi lesquels 21 000 « asymptomatiques » ! Ça veut dire, en gros que n’importe qui peut être interné ou être décrété « contagieux », même s’il n’est pas réellement malade, juste parce qu’il refuse de se faire tester, juste pour le réduire au silence ou l’incarcérer dans des centres de détention dits « sanitaires ». Et ce n’est pas dit que cette dictature de la santé/sécurité n’arrive pas prochainement en Europe.

Resumen para los hispanohablantes de la gravedad de las palabras del presidente francés Macron ayer acerca de los no « vacunados »

Un breve resumen para mis amigos hispanohablantes de las alucinantes (e irrecuperables) palabras pronunciadas ayer por el « presidente » francés Emmanuel Macron en el diario Le Parisien:
 

– Dijo que iba a arruinar la vida de todas las personas no « vacunadas », y que iría hasta el final (utilizó el término muy fuerte de « emmerder » = « fastidiar ». Se cree un youtuber ¿ o qué ?…).

– Dijo que las personas no « vacunadas » ya no éramos ciudadanos porque éramos « irresponsables ». Así que, simbólicamente, pretende privarnos de nuestra nacionalidad y tratarnos como ciudadanos de segunda clase.
 

Aquellas declaraciones no sólo son extremadamente graves viniendo de un presidente (porque considerar a una persona que no ha sido « vacunada » como « contagiosa » o « enferma », y luego como responsable de una pandemia-fantasma, es una estupidez tremenda : ¡ no tenemos que aceptar ser los chivos expiatorios de una crisis sanitaria de la que no tenemos la culpa !) pero además despótico (porque Macron no tiene derecho a considerarnos como « subciudadanos », o peor aún, « a-ciudadanos », a los que se les quitan todos los derechos, e incluso la nacionalidad, y a los que se les desea un infierno, ¡ ni más ni menos !)
 

 
 

Petit résumé pour mes amis hispanophones des mots hallucinants (et irrattrapables) tenus hier par le « président » français Emmanuel Macron dans le journal Le Parisien :
 

– Il a dit qu’il allait pourrir la vie de tous les non-« vaccinés », et qu’il irait jusqu’au bout (il a employé le terme très fort d’ « emmerder », qui est très fort en français : il se prend pour un youtuber, ou quoi?).

– Il a dit que nous, personnes non-« vaccinées », n’étions plus des citoyens parce que nous étions des « irresponsables ». Donc symboliquement, il compte nous déchoir de notre nationalité, et nous traiter comme des citoyens de seconde zone.
 

Non seulement ces propos sont gravissimes pour un président (car considérer une personne non « vaccinées » comme « contagieuse » ou « malade », puis ensuite responsable d’une pandémie-fantôme, c’est d’une stupidité sans nom : nous n’avons pas à accepter d’être les boucs émissaires d’une crise sanitaire à laquelle nous n’y sommes pour rien !) mais en plus despotique (car Macron n’a pas le droit de nous considérer comme des « sous-citoyens », voire pire, des « a-citoyens », à qui on retire tous les droits, et même la nationalité, et à qui on souhaite l’enfer, ni plus ni moins !).

La culture du mal

Vendredi 26 novembre 2021. Je me trouve à l’Espace Culturel de la ville de Moulins (sorte de grande Fnac). J’y attends au chaud mon prochain covoiturage vers Le Puy-en-Velay. Et mon impression générale de tous les espaces (jeux, multimédia, livres, déco, enfance, B.D., etc.), c’est qu’il y a globalement une promotion du MAL. Ça me marque. Le Bien et le Bon ne sont plus censés nous concerner et nous intéresser. C’est sorcellerie, monstres, péchés capitaux, serial killers, tarot et pierres magiques, démons, à tous les étages.

Le prochain épouvantail pour imposer l’identité numérique : la FAMINE


 

Pour nous imposer l’identité numérique (Marque de la Bête), la prochaine « menace » et légende – beaucoup plus corsée et dissuasive que le Coronavirus – que le Gouvernement Mondial dirigé par l’Antéchrist va brandir, c’est vraisemblablement la famine. « Attention : si vous ne vous faites pas pucer, vous ne pourrez plus accéder à votre nourriture ni aux points de vente ; vous ne pourrez rien récolter ni rien produire ni rien conserver ni rien acheter/vendre ; vous allez manquer du minimum nécessaire ; bref, si vous ne vous soumettez pas au numérique, vous crèverez la dalle ! » Concrètement, c’est faux. On n’a pas besoin d’électricité ni d’or pour s’alimenter. Mais cette peur de connaître la faim risque d’être beaucoup plus efficace (images de population réellement famélique et mise à terre au Yémen) qu’un virus qui ne touche qu’une infime partie de la population et que nos besoins secondaires. Vous allez voir la mise en scène, le scénario, the next BIG STEP : la Famine (épuisement des réserves). N’y croyez pas (même si, effectivement, les maîtres cachés du Monde vont provoquer des famines réelles). J’ai écrit ce mot pour dire que ces famines – même si certaines sont réelles – sont des légendes pour dissuader de se faire pucer. Il ne faut pas les croire vraies.

Les arguments à la con des pro « vaccin » contre le COVID

Extrait des raisonnements à la con des pro « vaccin » contre le COVID (Enjoy : ils ne voient même pas leur bêtise) :
 

« – Il faut se faire vacciner pour protéger les autres.

– Quels autres ?

– Les personnes âgées et les personnes à risques.

– Mais ils sont déjà vaccinés, ils sont déjà protégés.

– Oui, mais le vaccin n’empêche pas la transmission.

– Alors le vaccin n’est pas efficace!?

– Si, il empêche les formes graves.

– Mais les personnes qui font des formes graves sont déjà vaccinées.

– Oui, mais si tout le monde n’est pas vacciné on ne va jamais atteindre l’immunité collective.

– Pourquoi est-il si important d’atteindre l’immunité collective?

– Pour protéger les personnes fragiles.

– Mais les personnes fragiles sont déjà vaccinées.

– Oui, mais t’es un égoïste!

– Pourquoi je suis égoïste?

– Parce que tu ne veux pas te faire vacciner et tu mets en danger la vie des autres, tu peux les contaminer!

– Mais moi je ne suis pas malade.

– Mais tu peux contaminer les autres quand même!

– Quels autres?

– Les personnes à risques!

– Mais elles sont vaccinées !!!

– Oui mais si tu ne te vaccines pas on ne peut pas revenir à la vie normale.

– Et pourquoi on ne peut pas revenir à la vie normale?

– Parce qu’il y a des risques que l’épidémie reparte.

– OK, mais moi je risque rien avec cette maladie j’ai 99,8% de chance de survie!

– Mais t’es un égoïste, tu penses pas aux autres qui font des formes graves et vont en réanimation!

– Oui, mais elles sont vaccinées!

– Oui mais tant qu’il y a un risque on peut pas vivre normalement!

– Mais de quel risque tu parles?

– Des personnes fragiles!

– Elles sont vaccinées…

– Oui mais j’en ai marre je veux aller au restaurant, voyager, faire la fête!

– Mais ça ce n’est pas une raison sanitaire !?

– On s’en fout ! Il faut se faire vacciner ! En plus le vaccin est gratuit!

– Le vaccin : gratuit ? NON, ce n’est pas gratuit, c’est NOUS qui le payons avec NOS impôts, il n’est pas gratuit ! »
 
Mc Brignone
 
 
 

Après, comme me le commente « en off » une amie : « En fait l’argument recevable (même si je ne sais pas s’il est vrai) de la vaccination totale de la population c’est que le virus mute plus rapidement sur les personnes non vaccinées. Et qu’en mutant il devient dangereux même pour les personnes vaccinées. C’est ça l’argument principal désormais. Il ne faut pas le nier. Je suis pour ma part surtout partisane de défendre la liberté des personnes qui ont très peu de risque de développer une forme grave vs le risque de se faire inoculer un vaccin encore très récent et expérimental. C’est ça qui est très injuste voire irrationnel et dangereux. En fait ce qui est incroyable et flippant c’est que la vaccination est un argument de personnes justement rationnelles et éduquées. Les riches éduqués sont pro vaccin. Les pauvres plus simples d’esprit sont anti vaccin. Et ce qui est flippant c’est de voir des gens soi-disant éduqués devenir incapables de raisonner et d’exercer un esprit critique face à la dictature. Comme quoi ce qui compte ce n’est vraiment pas la Science et la Raison. Seulement l’Amour, la simplicité et la pauvreté de cœur. » Je lui réponds : « Oui. Il y a un renversement des sagesses. » Elle me dit, en citant la Bible : « Exactement. En apparence en tout cas car en fait ça a tjrs été le cas. « Ce qu’Il a caché aux savants, Il l’a révélé aux tout-petits. » »

Understand the French situation since yesterday / Entender la situación francesa desde ayer / Comprendre la situation française depuis hier


 

—————-IN ENGLISH———————-
 

I am writing this message to my foreign friends who are reading me. To make you understand the gravity of the French situation. Last night, our president, Emmanuel Macron, spoke on television, and announced that the « vaccination » against COVID (which a few months earlier he had presented as optional), as well as the « Health Passport », were going to become obligatory. From 21 July, all cinemas, theatres and cultural places will be reserved for those who have been « vaccinated ». From 1 August, it will be the turn of bars. Long-distance travel (planes) will only be possible for « vaccinated » people. PCR tests will become a paid from autumn onwards. No doubt the curfew will be reinstated. And the worst thing is the compulsory vaccination of all health care personnel (doctors, nurses, nurses’ aids): I already have friends who will lose their jobs. France is becoming a dictatorship, governed by a madman and a pervert. Personally, I will not give in to so-called « vaccination » (which is in reality a genic therapy). But what is certain is that times are going to be difficult. And it’s going to be worldwide.
 

—————-EN ESPAÑOL———————-
 

Escribo este mensaje a mis amigos extranjeros que me siguen. Para que entiendan la gravedad de la situación francesa. Anoche, nuestro presidente, Emmanuel Macron, habló por televisión, y anunció que la « vacuna » contra el COVID (que unos meses antes había presentado como opcional), así como el « Pasaporte Sanitario », iban a ser obligatorios. A partir del 21 de julio, todos los cines, teatros y lugares culturales estarán reservados para las personas « vacunadas ». A partir del 1 de agosto, les tocará a los bares. Los viajes de larga distancia (aviones) sólo serán posibles para las personas « vacunadas ». Van a empezar a cobrar caro para las pruebas PCR a partir del otoño. Sin duda, el toque de queda se restablecerá. Y, lo peor, es la obligación de « vacunación » para todo el personal médico (médicos, enfermeras, auxiliares): ya tengo amigos que van a perder su trabajo. Francia se está convirtiendo en una dictadura, gobernada por un loco y un perverso. Personalmente, no voy a ceder a la supuesta « vacunación » (que en realidad es una terapia genética). Pero lo que es seguro es que los tiempos van a ser difíciles. Y es un movimiento mundial.
 

—————-EN FRANÇAIS———————-
 

J’écris ce message à mes amis de l’étranger qui me lisez. Pour que vous compreniez la gravité de la situation française. Hier soir, notre président, Emmanuel Macron, a parlé à la télévision, et a annoncé que la « vaccination » contre le COVID (que quelques mois auparavant il avait présentée comme optionnelle), ainsi que le « Passeport sanitaire », allaient devenir obligatoires. Dès le 21 juillet prochain, tous les cinémas, théâtres, lieux culturels, seront réservés aux « vaccinés ». Dès le 1er août, ce sera le tour des bars. Les trajets longue distance (avions) ne seront possibles que pour les « vaccinés ». Les tests PCR seront payants dès l’automne. Sans doute que le couvre-feu sera rétabli. Et, le pire, c’est l’obligation vaccinale pour tout le personnel soignant (médecins, infirmiers, aides-soignants) : j’ai déjà des amis qui vont perdre leur travail. La France devient une dictature, gouverné par un fou et un pervers. Moi, personnellement, je ne cèderai pas à la soi-disant « vaccination » (qui est en réalité une thérapie génique). Mais ce qui est sûr, c’est que les temps vont être difficiles. Et ça va être mondial.

Balance ton non-vacciné

À l’instant, je reçois un texto d’un ami dont je ne sais pas s’il est dit sérieusement ou sur le ton de la plaisanterie… car cet ami infirmier vient de se faire vraiment vacciner contre le COVID (c’est d’ailleurs l’ambiguïté indécidable de son message qui rend ce dernier si tragico-comique, glaçant, et funestement annonciateur d’un discours qui sera, je crois, majoritairement et agressivement adopté par la population mondiale soumise) :
 

« La vaccination devrait être obligatoire. Toute personne non vaccinée => interdiction de cinéma, théâtre, café… Soit ils se font vacciner, soit ils restent chez eux. Un bracelet au poignet pour prouver que l’on est vacciné. »
 

Je lui réponds : « Bravo pour ton totalitarisme et sectarisme. »
 

Il me répond, toujours avec une neutralité laconique : « Je t’en prie. »
 

 

Désolé pour la comparaison anachronique godwinnienne, mais je l’ose quand même car elle a sa pertinence. Je me dis que ces personnes qui ont accepté (toujours avec les meilleures intentions et raisons du Monde) les soi-disant « vaccins » anti-COVID, auraient tout à fait pu faire partie de la population allemande sous le régime nazi qui, en 1933, a cru qu’il était bon, juste, nécessaire et obligatoire de dénoncer les Juifs, car il en allait soi-disant de leur « survie » et de leur « sécurité ».
 
 
 

Bon : suite de l’histoire : à 4h du matin, j’ai reçu ce message de l’ « ami » en question m’illustrant qu’il ne rigolait pas du tout : « Super, maintenant tu tombes dans le complotisme hallucinant. L’obscurantisme propre à toutes les religions. J’espère que Jésus te tiendra la main quand tu seras en réanimation et intubé. Finalement, je déteste vraiment et viscéralement les cathos, comme toutes les autres religions. Vous êtes des fous furieux !! Pas besoin de répondre, je ne lirai pas et te supprime de mes contacts !!! »

Le parti pris du Pape François pour la vaccination

Je suis un peu circonspect face aux arguments du Pape François sur la vaccination (« Il faut la faire parce que c’est éthique ») et sur la prise du Capitole (« Ce n’est pas très ‘Bien Commun’. »). Et je précise que je m’efforce à ne pas être un ayatollah anti-vaccin et que j’ai peu de sympathie pour Trump et ses beaufs de suiveurs. Mais ça ne m’empêche pas de trouver les dernières prises de position papales légères et infondées. Ceci dit, elles restent une consultation personnelle et non une injonction ni une parole dogmatique collective. Et ça n’enlève en rien l’attachement que j’ai pour le Pape (La preuve que l’Église Catholique n’est pas une secte, mais bien une famille, c’est qu’on a le droit de ne pas être d’accord entre nous, ou sur tout, sans pour autant cesser de nous respecter et de nous écouter). Mais effectivement, j’ai un gros doute sur la clairvoyance du Pape sur certains thèmes importants (homosexualité, vaccination, etc.). Et ce qui m’inquiète, c’est que le vaccin est déjà facteur et révélateur de divisions dont nous ne sommes pas prêts de sortir.