Allocution du président Macron, à l’instant, au Journal Télévisé de TF1. C’est toujours la même ritournelle franc-maçonne :
 

– lexique de la LUMIÈRE-TISSU (il s’est fait le défenseur d’ « une Nation qui se tient par 1000 fils tendus », il a employé je ne sais combien de fois le verbe « porter » – comme un vrai porteur de lumière prométhéen -, il a parlé d’ « énergies de la Nation », il a abusé des mots « transformation », « forces »…)
 

– lexique de l’ARCHITECTURE (« boussole », « formation », « projet »…)
 

– lexique de l’HUMANISME INTÉGRAL, avec un brin de dramaturgie d’épopée (« maîtrise de notre destin », « inégalités de destins », « reconquête », « le tragique », « forces du progrès et de l’association », « confiance », « changement », « culture », « éducation », « l’Europe bascule », etc.). Et bien entendu, le mal, c’est selon lui les « nationalismes », qui sont les « extrémismes » menaçant sa chère Cité « Europe ».
 

Bienvenue en Franc-Macronnerie !