Cathos Unis Contre l’Hétérosexualité. Un mouvement apoliticien et confessionnel assumé.

Estupidez mimética de los movimientos Pro-Vida

Estupidez de los pro-Vida, que distinguen artificiosamente « gay » y « homo » (http://elsonar.aceprensa.com/no-me-llamen-gay/) para no hablar de homosexualidad, no amarnos a nosotras personas gays, y demonizar a un supuesto « lobby gay » sirviéndose de la homofobia de algunos famosos homos. Lamentable.

 
Y encima, veo que se ha creado un colectivo « Acción Por El Bien Común ». Estáis imitando con este movimiento exactamente los mismos errores que los pro-Vida en Francia y en Europa (crearon la Manif Pour Tous y vosotros después Con Mis Hijos No Te Metas ; luego, retomasteis el ridículo autobús de Hazte Oír ; y ahora, imitáis a Sens Commun… mientras que el « Bien Común » no es un combate válido y consistente). Por qué no me escucháis ?
 

Pédophilie cachée par l’éphébophilie

“Les socialistes veulent la majorité sexuelle à 14 ans. Les vieux démons soixante-huitards reviennent par la fenêtre après avoir été chassés par la porte : la légalisation en douceur de la pédophilie en commençant par l’éphébophilie. Triste et hypocrite société qui ne cesse de s’indigner des turpitudes qu’elle s’ingénie à favoriser.”
Vincent Rouyer

L’homophobie dans la banalisation de l’homosexualité

“La question de l’homosexualité est moins celle de la loi que celle de la vérité sur le désir homosexuel. Nier que ce désir n’est pas ordonné au plan divin, qu’il n’est pas orienté vers le bien, le considérer comme banal, c’est simplement malhonnête envers les personnes homosexuelles. C’est un déni de réalité et un déni de souffrance. La miséricorde envers les personnes n’est réellement vraie que si elle s’accompagne d’une dénonciation du mal dans les actes comme dans les désirs. Le vrai pharisaïsme c’est justement le déni du péché et du mal.”
Vincent Rouyer

Harcèlement scolaire

 
Le harcèlement scolaire s’accroît en France. Même dans collèges réputés « cathos ». Le phénomène est tellement lié au relativisme ambiant : plus on justifie certains mythes – comme l’identité ou l’amour homos, par exemple -, plus, sur le terrain, cette banalisation qui ne devrait pas avoir lieu dans l’ordre de la morale se traduit par une dérision violente et une vengeance inconsciente, instinctive, intentionnellement bienveillante en plus. René Girard, allô ?

Erwann Binet et Christiane Taubira feraient bien de réécouter la chanson « Résiste » de France Gall

 
« Si on veut t’amener à renier tes erreurs, c’est pas pour ça qu’on t’aime. » Phrase ô combien juste, qu’on peut entendre dans la chanson « Résiste » de France Gall, et qui s’applique tout à fait à l’attitude gay friendly de beaucoup de personnes pro-gays qui pensent aimer les personnes homosexuelles en les défendant et en banalisant leur pratique amoureuse et leurs fautes dans celle-ci. En réalité, c’est de la censure homophobe, qui nie complètement ce que vivent concrètement les personnes homosexuelles. Et cette indifférence se fait passer en plus pour de la solidarité, du respect, de la justice. Erwann Binet, Christiane Taubira, et leurs suiveurs homosexuels feraient bien de re-considérer la justesse des paroles de Michel Berger. Le « mariage gay » n’a absolument pas aimé les personnes homosexuelles en fermant les yeux sur leur vie et en gommant toute culpabilité. Bien au contraire !

Opération #CoupdeSifflet contre l’homophobie : le ridicule ne tue pas (même les sportifs!)

 
Pas trouvé plus ridicule depuis la choré « Le changement c’est maintenant » de François Hollande : l’opération #CoupdeSifflet contre l’homophobie et contre les « discriminations », ce dimanche 17 mai 2015, à l’occasion de la Journée mondiale contre l’homophobie.

 

 
Alors plutôt que de souffler comme des cons sur votre sifflet d’arbitre (acte qui juge tout le monde sauf vous-même, évidemment, et qui n’aide absolument pas à résoudre la réalité violente qui se cache derrière le mot « homophobie »), je vous propose de vous informer sur ce qu’est véritablement l’homophobie et ses mécanismes. Comme ça, on avancera et vous soutiendrez véritablement les personnes homosexuelles. Et puis comme cette nouvelle campagne gay friendly de la ville de Paris, qui contribue à augmenter l’homophobie en ne la nommant pas, ne vous permettra pas d’en savoir beaucoup plus sur les différents volets qu’elle prétend ouvrir (sport, handicap et racisme), je vous renvoie aux codes « Don Juan homo », « Solitude », « Différences physiques », « Noir », ainsi qu’à ma critique du film « Au premier regard » (sur le handicap), se trouvant sur mon site L’Araignée du Désert. Ça vous aidera à lutter vraiment contre l’homophobie et à dénoncer l’hypocrisie bien-pensante gay friendly et inconsciemment homophobe de Madame Hidalgo et de toute son équipe ministérielle.

L’aveuglement de beaucoup de cathos sur l’homophobie

“Il y a tant de gens, surtout parmi les cathos et les pro-famille, qui méprisent le mot « homophobie » et refusent d’y réfléchir parce qu’ils le prennent pour une accusation infondée ou une personne de mauvaise foi, alors qu’il ne renvoie qu’à un désir et à des actes parfois réels : souvent un viol, une insulte, une agression, un suicide. C’est désastreux, cet aveuglement. Pourtant, j’ai longuement expliqué ce qu’elle est, c’est-à-dire pas qu’une insulte ni un mot piégé. (Moi, dès que je qualifie un acte ou une réaction d' »homophobe » – parce que tel est le cas -, on me rit au nez et on me prend pour un complotiste parano narcissique pro-Gender… On aura tout vu!^^)”
Philippe Ariño

Vous n’aimez ni le mariage ni l’homosexualité ? Pratiquez-la !

 
Vous n’aimez pas le mariage? Et vous n’aimez pas l’homosexualité et vous n’êtes ni gay ni lesbienne? Eh bien pratiquez l’homosexualité sans complexe et regardez ce soir le téléfilm « Deux Femmes amoureuses » sur ARTE !
 
J’essaie de montrer l’homophobie de la propagande gay friendly. Une homophobie mal connue

Nouvelle mesure gouvernementale répressive contre l’homophobie

 
 
Notre gouvernement socialiste actuel, en s’affichant officiellement et légalement « répresseur de l’homophobie », alors même qu’il n’a toujours aucune maîtrise ni compréhension du mot « homophobie », s’enfonce dans une fausse autorité aux bases idéologiques totalement contradictoires, et se décrédibilisera encore davantage quand il va découvrir que les personnes qu’ils menacent sont celles que sa nouvelle législation répressive couvre.
 
 

Cette histoire va mal finir pour nous, personnes homosexuelles

 
À force de tenir un discours contradictoire et conformiste (« Nous réclamons ce que nous ne voulons pas », « Écoutez-nous mais fichez-nous la paix ! », « Nous sommes homos mais nous voulons être traités comme les hétéros. », « Nous voulons de cette loi pour le principe, pour l’avoir, pour le progrès, pour la liberté, pour les autres, et surtout pour avoir le droit de la refuser. », « Nous sommes différents mais comme les autres. », « Nous sommes pour les enfants mais nous les considérons comme des droits à posséder et des êtres achetables. », « Nous sommes pour la famille mais contre la Nature. », « Nous sommes pour le mariage mais contre le mariage. », « Nous sommes pour les différences mais toutes les situations de vie sont équivalentes et méritent les mêmes droits. », « Nous sommes pour les Droits de l’Homme mais nous les remplaçons par les Droits des hétéros et des homos ! », « Nous sommes différents mais tous égaux ! », etc.), non seulement les personnes homosexuelles pro-mariage-pour-tous se transforment en cacophonie (qui nourrit déjà plein d’incompréhension à leur égard, et aussi leur propre homophobie) mais en plus elles deviennent de terribles despotes. De surcroît, elles ne s’en rendent pas compte car elles le font « par amour » et « pour le progrès »… deux concepts fourre-tout qu’elles se gardent bien d’expliciter. Or je n’ai jamais vu des personnes parler d’« amour » avec autant de haine. Si le PaCS et le « mariage pour tous », violant les Droits de l’Homme, ne sont pas abrogés, cette histoire va mal finir pour nous, personnes homosexuelles. Au moins au nom de la fraternité et le […]