Cathos Unis Contre l’Hétérosexualité. Un mouvement apoliticien et confessionnel assumé.

« Mariage pour tous » et fin des temps

 
Un monde qui justifie la peur de la différence des sexes qu’illustre le désir homosexuel est un monde qui court à sa perte. C’est toute la gravité de la Loi Taubira et du « mariage pour tous ».

L’urgence de nommer le mal

 
Dans ces affaires de « mariage pour tous » et de GPA, partout tout le monde parle du « Bien » : le Bien des enfants, de la famille, « des homosexuels », de l’humain, de la Vie. Mais personne ne nomme le véritable mal (l’homosexualité, l’hétérosexualité). Alors qu’il y a un besoin urgent de nommer le mal pour libérer les gens et pour s’entendre.

 
Je lis sur le mur d’un ami de Turin : « En route vers Rome, par amour de la Famille et aussi de l’Homme! » C’est fichu pour les Italiens. #FamilyDay

Le discours de départ de Christiane Taubira : pas du tout (mais alors pas du tout !) franc-maçon !

 
En plus d’être une menteuse professionnelle (le coup du « désaccord politique majeur » que serait son opposition à la constitutionnalisation de la déchéance de nationalité, et qui aurait motivé sa démission du Gouvernement ; en même temps, avec cette sinistre, on était habitués aux mensonges énoncés avec un aplomb phénoménal), Madame Christiane Taubira signe avec son discours de départ un véritable pamphlet maçonnique. Je rappelle que la franc-maçonnerie s’articule sur trois grands champs lexicaux : 1) l’anthropocentrisme spiritualiste (humanisme panthéiste mais anti-christique) ; 2) la lumière ; 3) l’architecture.
 

 
Étude de texte :
 

« Je choisis d’être fidèle à moi-même, à mes engagements, à mes combats, à mon rapport aux autres, fidèle à nous tels que je nous comprends. »

 
« Ce pays regorge de volonté, d’imagination, il peut entendre que son destin collectif repose sur des fondations solides. »

 
« Nous savons » ; « Nous avons appris » ; « Nous en sommes donnés les moyens » ; la citation littéraire à « Aimé Césaire »
 

« Ce pays regorge de forces, d’énergie. »
 
« Nous ne livrerons pas le monde aux assassins d’aubes. »
 

« Ce pays regorge de forces, d’énergie, de volonté, d’imagination, il peut entendre que son destin collectif repose sur des fondations solides et que parmi ses fondations il y a la construction de son identité républicaine, de son identité civique et que ces fondations sont assez robustes, assez profondes pour résister aux temps, aux accidents et aux tragédies. »

 
 
 
Si ce n’est pas du lavage de cerveau, ça, qu’est-ce que c’est ?

L’Union Civile, le ciment du libertinage mondialisé

 
Il n’y a pas qu’en France que les traîtres jouent le jeu du système mondial en soutenant l’Union Civile (Ici, Julio Guzmán, un candidat à la présidence du Pérou, qui se déclare en faveur de l’Union Civile pour les personnes de même sexe, au nom de la « construction des droits pour tous »). Les gens ne comprennent pas que l’Union Civile, c’est ni plus ni moins la passerelle légale à la généralisation de la barbarie de l’individualisme ?? Ça me dépasse…

Amici italiani : Attenzione con la Unioni Civili

 
Ai miei amici italiani : attenzione. È buono opporsi alla unioni civili. Ma non dimenticate che : 1) senza le persone omosessuali stessi, non potete competere ; 2) il fondamento ideologico della unioni civili è la eterosessualità. Se non spiegasse e se non denunciate la importanza della eterosessualità, i vostri nemici stanno approfittando del fatto che non sei omosessual e del fatto che non si parla di disastri della eterosessualità. La eterosessualità è la bisessualità. Si tratta di una parodia libertina della differenza sessuale. Coraggio !

Site italien Un’ora di Guardia que CUCH soutient

 
Je vous encourage à promouvoir ce nouveau site « Un’ora di Guardia » de mes amis italiens qui sont exactement dans le même esprit que les Veilleurs français et dans la même ligne d’opposition au mariage homosexuel que nous puisqu’ils récusent ouvertement à l’Union Civile. Je ne crois pas que ce sera suffisant, car ils ne s’opposent pas à l’hétérosexualité conjointement à l’Union Civile (alors que l’hétérosexualité est la base idéologique de l’Union Civile). L’Union Civile, à moins d’un miracle, passera de toute façon en Italie. Et d’autant plus si l’hétérosexualité n’est pas dénoncée. Mais au moins, ce site a le mérite d’exister. Vous pouvez aussi « liker » la page Facebook. Les Italiens ont besoin de notre aide.

Pas la peine de se placer en victime de la GPA

 
Je vois çà et là des catholiques, en France comme en Italie, faisant le constat que la GPA ou l’Union Civile vont passer comme une lettre à la Poste. « Le Gouvernement Français refuse de combattre la GPA : Voilà la triste réalité… »
 

 
Non. La triste réalité, c’est l’homophobie de la grande majorité des catholiques français, et leur soutien masqué de la GPA par leur approbation de l’hétérosexualité, de l’Union Civile et de l’ « amour homo ». Pas la peine de se placer en victime.
 

Mgr Aupetit n’a pas écouté

 
C’est navrant, cette interview de Paris Match. Mgr Aupetit n’a pas écouté ce que je lui ai dit (on a fait une conférence ensemble) : il reste englué dans l’hétérosexualité. Du coup, il fait de l’homosexualité un non-sujet. quelle tristesse. Quelle douleur. Il y a beaucoup d’orgueil chez la plupart des ecclésiastiques français. Comme Marie doit souffrir en ce moment ! Mgr Aupetit fait le mal qu’a fait le cardinal Sara au dernier Synode. Une honte. Et ça s’habille d’humanisme et de spiritualisme intégraux (« il faut remettre l’Homme, la famille, la sexualité, au centre »). C’est lamentable.
 
« On s’est trompé de cible concernant le mariage pour tous. La question n’est pas celle des homosexuels, mais du mariage qui, selon les termes du Petit Larousse, est une union entre un homme et une femme. Or, on a de nos jours changé cette définition. Le mariage est-il une union fondée sur les sentiments ou un simple contrat ? Pour les ­catholiques, il représente un choix absolu, alors qu’en France ce n’est qu’à partir de la fin du XIXe siècle qu’une majorité des mariages se sont faits par amour. Le combat de l’Eglise a été d’instituer librement l’union de deux personnes qui s’aiment, se choisissent et s’unissent religieusement et anthropologiquement pour fonder une famille, puisque jusqu’à maintenant la naissance était le fruit de l’altérité homme-femme. Quant à l’homosexualité, nous avons, au sein du “chemin d’Emmaüs”, récemment dédié une journée à ce sujet en invitant les homosexuels avec leurs familles. Pour elles aussi, c’est parfois difficile. Notamment quand une mère de quatre enfants brise son couple pour partir avec une femme… Notre rôle est alors d’accompagner cette souffrance, de créer des lieux de dialogue qui aideront les uns et les autres […]

Frigide Barjot la rigolote instigatrice de la Manif Pour Tous

 
Cette femme a depuis le départ défendu les mythes que sont « l’amour homosexuel », les « couples homosexuels » et la « famille homosexuelle ». Mais la majorité des manifestants de la Manif Pour Tous, sans pour autant l’assumer, n’a rien vu et lui a attribué la force et l’émergence de notre mouvement contre le « mariage pour tous ». Voilà toute la schizophrénie et les paradoxes des défenseurs pro-Vie, qui n’ont rien contre l’Union Civile ni l’hétérosexualité, mais tout contre la Loi Taubira et ses conséquences (GPA, commerce de l’Humain, PMA, etc.). Je ne veux plus les entendre critiquer la GPA ni s’extasier devant « le formidable réveil des consciences ». Et leurs attaques contre mon discours sont écoeurantes.

La schizophrénie du PCD (Parti Chrétien Démocrate)

 
Comme dans leur tête ils disent « non », mais que sur le terrain ils ne disent rien, ils s’imaginent dire « non » quand même ! Sidérant. Vous avez entendu les hommes politiques du PCD (Parti Chrétien Démocrate) revenir explicitement sur l’Union Civile ? Jamais. Au contraire. Ce sont juste des menteurs et des traîtres. Il n’y a qu’ASC (Abrogation Sans Concession) qui soit cohérente et juste. Mais quelle tristesse que cette schizophrénie chez ceux qui politiquement pourraient vraiment porter nos valeurs.