Capture d'écran 2014-10-20 11.01.30
 

À force de tenir un discours contradictoire et conformiste (« Nous réclamons ce que nous ne voulons pas », « Écoutez-nous mais fichez-nous la paix ! », « Nous sommes homos mais nous voulons être traités comme les hétéros. », « Nous voulons de cette loi pour le principe, pour l’avoir, pour le progrès, pour la liberté, pour les autres, et surtout pour avoir le droit de la refuser. », « Nous sommes différents mais comme les autres. », « Nous sommes pour les enfants mais nous les considérons comme des droits à posséder et des êtres achetables. », « Nous sommes pour la famille mais contre la Nature. », « Nous sommes pour le mariage mais contre le mariage. », « Nous sommes pour les différences mais toutes les situations de vie sont équivalentes et méritent les mêmes droits. », « Nous sommes pour les Droits de l’Homme mais nous les remplaçons par les Droits des hétéros et des homos ! », « Nous sommes différents mais tous égaux ! », etc.), non seulement les personnes homosexuelles pro-mariage-pour-tous se transforment en cacophonie (qui nourrit déjà plein d’incompréhension à leur égard, et aussi leur propre homophobie) mais en plus elles deviennent de terribles despotes. De surcroît, elles ne s’en rendent pas compte car elles le font « par amour » et « pour le progrès »… deux concepts fourre-tout qu’elles se gardent bien d’expliciter. Or je n’ai jamais vu des personnes parler d’« amour » avec autant de haine. Si le PaCS et le « mariage pour tous », violant les Droits de l’Homme, ne sont pas abrogés, cette histoire va mal finir pour nous, personnes homosexuelles. Au moins au nom de la fraternité et le respect, au nom de notre Humanité commune, au nom de la lutte contre l’homophobie, vous devez nous aider à supprimer ces deux lois iniques. Et nous, personnes homosexuelles, devons nous réveiller, trouver notre cohérence, sortir du lavage de cerveaux idéologique et de notre individualisme.