J’aime bien ces personnes qui se disent « cathos »… et qui, dans la même phrase, rejettent l’Église-Institution et les cathos (Message que je reçois à l’instant sur ma boîte mail : « Bonjour mon grand!! Essaye d’accepter ton homosexualité et de comprendre qu’une relation homo ce n’est pas malsain, bien au contraire ça aide à grandir et à se construire. J’espère que tu pourras un jour le vivre. Je suis homo et catho mais l’église est trop mortifère et prisonnière de ses principes. ») Un peu comme Erwann Binet ou Cécile Duflot, qui prônent le « mariage pour tous » tout en faisant croire qu’ils sont « cathos ». Le pharisianisme (ou pharisaïsme) dans toute sa splendeur ! À un moment donné, il faut savoir choisir son camp et surtout son Maître.
 

Lors des Auditions à l’Assemblée Nationale qu’il a organisées, le député socialiste Erwann Binet, justement, a eu une drôle de manière d’accueillir les responsables religieux. Il les a écoutés en dernier, loin des caméras de télé, et s’est contenté de leur demander dédaigneusement : « »