La chasse à l’homophobie comme signe de perte de l’humain

Vincent-Rouyer

“Lorsqu’on se sent obligé de faire des lois contre l’homophobie, le racisme anti jeune, anti vieux ou anti cul de jatte, c’est peut-être parce qu’on a perdu le sens du respect de l’humain tout court. Lorsque le mot homophobie sert d’écran rose ou arc-en-ciel à une certaine catégorie de nos contemporains pour ne pas voir et dénoncer ce qui devrait leur crever les yeux, alors oui, les lois qui se veulent contre l’homophobie relèvent non seulement du fascisme mais elles sont criminelles et homophobes.”

Vincent Rouyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *