La détermination sécuritaire

La détermination sécuritaire

 

Au nom de tous les plus beaux idéaux anti-terroristes et pacifistes, au nom d’un nettoyage (désarmement) nécessaire, regardez comment débarque peu à peu la dictature positiviste de la SÉCURITÉ, dictature qui sera instaurée par le Gouvernement Mondial et l’Antéchrist. Écoutez bien ce qui transparaît du discours de Sarkozy (un homme que j’ai vraiment du mal à voir en peinture) mais aussi de François Hollande : « Nous devons garantir ce qui devrait être une obsession : la SÉCURITÉ des Français. » déclare textuellement Nicolas Sarkozy à TF1.

 

Rappelons-nous, il n’y a pas si longtemps, la dictature de la « Doctrine de la Sécurité Nationale », venue des États-Unis, dans les années 1970, qui avait, au nom de la « Sécurité et de la Paix », placer des dictateurs dans quasiment tous les pays d’Amérique Latine et fait des milliers de morts. Rappelons-nous aussi ces mots bibliques venant de saint Paul aux Thessaloniciens (5, 1-11) : « Frères et sœurs, au sujet de la date et du moment où le Seigneur viendra, vous n’avez pas besoin qu’on vous écrive. Vous le savez très bien vous-mêmes, le jour du Seigneur arrivera comme un voleur dans la nuit. Quand les gens diront : ‘Quelle paix ! Quelle sécurité !’, alors tout à coup, ce sera la catastrophe. » Nous devons nous méfier de ceux qui défendent la Paix, la Sécurité et l’Unité, sans référence au Christ.

 

Dans le discours de Sarko, tout annonce le prochain adoubement de l’Europe au Gouvernement Mondial. L’ancien président français sacralise la notion d’Unité (mais pas d’Unité autour du Christ : l’unité en soi), il sacralise la notion de Paix (mais pas la Paix du Christ : la paix en soi). N’oublions pas que le mot « sécurité » est ici complètement synonyme de « guerre », en réalité. La présentatrice souligne que Valls et Hollande ont voulu mettre en avant l’urgence de l’avènement d’une « Union sacrée ». Sarkozy parle de « détruite l’État Islamique » (alors qu’on sait très bien que ledit « État Islamique » est un écran de fumée, une invention occidentale, un fantôme que personne ne sait définir : et pour cause, EI est une excroissance du libéralisme économique! Écoutez cette vidéo de TV Liberté, à la 10e minute). Le gouvernement français entend encourager la création de « centres de déradicalisation », conduire « une vaste opération pour détruire l’EI » (assignations à résidence, perquisitions, désarmement, traque aux divers « terrorismes », etc.), imposer « le bracelet électronique » aux 11 000 personnes potentiellement dangereuses (vous allez voir que sous couvert de nous protéger et de nous surveiller, la lutte anti-terroriste va servir d’excuse pour imposer la puce électronique à tous). Et les Républicains, les Frontistes et les Socialistes vont tout bientôt se donner la main… et donner leur main pour la laver de tout soupçon (= la pucer). On y est, mes frères. On y est. Et la France, vu son état d’hystérie émotionnelle, est prête à signer. Quoi de plus efficace que d’imposer quelque chose à quelqu’un au nom de sa « sécurité » et au nom de la « paix »? Qui peut être contre la paix? Qui peut être contre l’unité? Qui peut être contre la sécurité? (à part le Christ)

 
 
 

N.B. : Pour info complémentaire, dans le roman d’anticipation Le Père Élijah (1996), Jonathan O’Brien choisit, en bon visionnaire qu’il est, le nom d’ « UNITAS » pour baptiser le Gouvernement Mondial mis en place par l’Antéchrist (« le Président des États-Unis d’Europe »).
 

N.B. 2 : Et il est fort probable que, pour acheter la paix avec les islamistes et dissiper la mauvaise image que donnent les attentats aux musulmans en général, nos gouvernants élèvent les musulmans « modérés » au rang de chefs à l’avenir. #pasdamalgamespower