C’est du discours pré-mâché typiquement Homovox. C’est du Jean-Pier Delaume-Myard ou du Bobby Oscar Lopez ou du Dolce & Gabbana. C’est courageux en apparence, mais ces témoignages sont contradictoires et finalement stériles. Les témoins homos filmés ne parlent que de filiation, mais ne remettent pas en cause « l’amour homo ». Donc au final, ils sont pour la loi qu’ils dénoncent. JE SUIS FATIGUÉ. Tant qu’on ne dénonce pas la pratique homo et l’hétérosexualité, soutenues par l’Union civile, ce genre d’interviews se révèlera inutile, voir même contre-productif. Certains esprits « optimistes » me diront : « C’est déjà une première étape… Il faut de tout pour faire un monde et tout est bon à prendre… » La « première étape » dont ils parlent fait couper la loi du mariage pour tous en deux, pour la faire passer intégralement par morceaux. Donc les tiédeurs ici sont fatales. Que votre oui soit oui.
 

Tel que c’est parti, je ne me fais aucune illusion sur l’efficacité de l’opposition au mariage homosexuel par le référendum en Irlande le 22 mai 2015 prochain. Même des pays comme la Croatie ou la Slovaquie, qui avaient pourtant réussi par voie référendaire à contrer le « mariage pour tous », se sont vus imposer l’Union civile, et donc le « mariage pour tous », dès qu’un gouvernement socialiste est arrivé chez eux.