Le discours de départ de Christiane Taubira : pas du tout (mais alors pas du tout !) franc-maçon !

Capture d'écran 2016-01-28 14.12.54

 

En plus d’être une menteuse professionnelle (le coup du « désaccord politique majeur » que serait son opposition à la constitutionnalisation de la déchéance de nationalité, et qui aurait motivé sa démission du Gouvernement ; en même temps, avec cette sinistre, on était habitués aux mensonges énoncés avec un aplomb phénoménal), Madame Christiane Taubira signe avec son discours de départ un véritable pamphlet maçonnique. Je rappelle que la franc-maçonnerie s’articule sur trois grands champs lexicaux : 1) l’anthropocentrisme spiritualiste (humanisme panthéiste mais anti-christique) ; 2) la lumière ; 3) l’architecture.
 
Capture d'écran 2016-01-28 14.13.33
 

Étude de texte :
 

1) L’anthropocentrisme spiritualiste, gnostique et pseudo altruiste :

« Je choisis d’être fidèle à moi-même, à mes engagements, à mes combats, à mon rapport aux autres, fidèle à nous tels que je nous comprends. »

 

« Ce pays regorge de volonté, d’imagination, il peut entendre que son destin collectif repose sur des fondations solides. »

 

« Nous savons » ; « Nous avons appris » ; « Nous en sommes donnés les moyens » ; la citation littéraire à « Aimé Césaire »
 

2) La lumière :

« Ce pays regorge de forces, d’énergie. »
 

« Nous ne livrerons pas le monde aux assassins d’aubes. »
 

3) L’Architecture (le savoir-faire) :

« Ce pays regorge de forces, d’énergie, de volonté, d’imagination, il peut entendre que son destin collectif repose sur des fondations solides et que parmi ses fondations il y a la construction de son identité républicaine, de son identité civique et que ces fondations sont assez robustes, assez profondes pour résister aux temps, aux accidents et aux tragédies. »

 
 
 

Si ce n’est pas du lavage de cerveau, ça, qu’est-ce que c’est ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *