Le drame des militants pro-gays, c’est que pour eux, les droits qu’ils demandent passent avant les personnes humaines qu’ils sont censés servir. Ils sont pour les droits mais pas pour les Droits de l’Homme. Obsession légaliste. Ils se fichent des personnes homos et leur préfèrent les droits qui passent en leur nom. Je vous le dis : il n’y a pas plus homophobes que ces militants-là.
 

Tweet échangé le 11 novembre 2014 à propos de mon intervention aux Veilleurs de Paris (Sorbonne)

Tweet échangé le 11 novembre 2014 à propos de mon intervention aux Veilleurs de Paris (Sorbonne)