Je viens de frôler l’attaque cardiaque à l’instant : un ami (homo, et de plus de 60 balais) vient de me montrer les documents de l’épiscopat français au moment du PaCS, en 1998, qu’ils avaient conservés. Et en sachant que ça allait me faire bondir (car il a découvert récemment mon aversion pour l’hétérosexualité), il m’a ouvert à la bonne page: « La société ne peut être qu’hétérosexuelle« .
 

Les évêques français sont à côté de la plaque. Voilà les dossiers sociétaux sur lesquels ils planchent (« planchent »… c’est le cas de le dire !) actuellement :
« Recherche sur l’embryon »
« Assistance médicale à la procréation » (AMP)
« Gestation Pour Autrui »
« Don d’Organes »
« Thérapie génique germinale »
« Intelligence Artificielle »
« Interactions biologie-psychisme »
« Fin de Vie »
« Diagnostique (dépistage) prénatal »
 

Rien sur l’homosexualité, l’hétérosexualité (qui sont LES entrées de toutes ces lois transhumanistes que soi-disant ils combattent).
Rien sur le boboïsme.
Rien sur les Fins dernières.