Vincent-Rouyer

“Une société comme la nôtre qui ne cesse de donner la priorité au droit sur les devoirs ne peut aboutir qu’à une inflation de lois qui seront sans cesse remises en cause. Comme le dit Anne Brassié dans son dernier ouvrage (Cessez de nous libérer), le Dieu de la Bible et des Évangiles ne donne que des devoirs qu’on est libre ou non de suivre. Je remarque que le serment d’Hippocrate également est fondé sur le devoir et non sur le droit. Mettre le droit en avant en matière d’éthique c’est s’engouffrer dans une impasse. Il nous faut retrouver une éthique du devoir et de la responsabilité.”

Vincent Rouyer