Toute la perversion et la corruption de la droite. Que des faux jetons. Ceux qui s’étaient soi-disant opposés au « mariage gay » (je dis « soi-disant », car sans remettre en cause l’Union Civile, et sans traiter d’homosexualité, cela revenait à appuyer le « mariage gay ») s’apprêtent aujourd’hui à retourner leur veste et à soutenir le trafic d’enfants, de pères et de mères qu’est la « PMA (Procréation Médicalement Assistée) pour toutes » à l’Assemblée. Saloperie de Manif Pour Tous. Ils ne font pas mieux que les écologistes actuels qui, à mes yeux, ont scellé leur mort et ont perdu toute crédibilité et loyauté depuis leur soutien au « mariage gay », climax de leurs contradictions.

 

Et justement, puisque je parle d’écologie, je ne peux que constater que l’Humanisme Intégral (l’autre nom de la Bête de l’Apocalypse, comme l’explique le frère Samuel exorciste ; cet humanisme idolâtre l’Humain pour mieux le tuer en niant son Créateur) et la Scientologie (culte naturaliste et gnostique de la Science et de la Création/des créatures) sont aux manettes de notre pays et de notre monde. Hier à l’Assemblée Nazionale, la dernière phrase du discours de Greta Thunberg (qui derrière ces airs de justicière factuelle, innocente et pragmatique, est, je pense, réellement méchante) est plus qu’explicite : « Si vous ne croyez pas les enfants, croyez au moins les scientifiques. » Ça fait froid dans le dos, cette idéologie du « Tout-Scientifique ». Greta est scientologue, au sens large du terme. Et tant pis si mon emploi de l’adjectif déclenche des ricanements.
 

 

Nous ne pourrons être réellement écolos et sauver la Planète (la Création) qu’en respectant et en nous soumettant au Créateur (Jésus, Dieu le Père), et non en mettant la Science (Gnose) ou l’Homme et sa responsabilité à s’auto-créer, au centre de tout l’écosystème (je ne fais que rappeler ce qu’écrit le Pape François dans son encyclique Laudato Si). Les écologistes qui montent la Création et l’Humanité au pinacle de l’équilibre planétaire, ou dit autrement, qui mettent la Création à la place du Créateur, sont en réalité des imposteurs et des homicides cachés qui détruisent la Nature et l’Humanité sous prétexte de les préserver.