S’en est allée vers Jésus une des rares personnalités publiques dont j’aimais les insolences, les vérités et la production, et qui avait osé s’opposer au « mariage gay » (loi dont elle avait perçu toute l’injustice et la perversion homophobe « gay friendly ») : France Gall. Dis bonjour à Jésus notre Roi de ma part !

Ce qui est terrible, c’est la récupération éhontée de TF1, qui, dès l’ouverture du JT, fait de France Gall l’étendard de l’hétérosexualité : ça me dégoûte. « Michel Berger et France Gall avaient chanté ensemble le droit à la différence. » Connerie. Ils n’ont jamais défendu la différence en soi, ni toutes les différences, ni la différence comme un « droit ».