La Verbalisation du mal interdite

Vincent-Rouyer

“Le problème de notre époque n’est pas tant que le mal existe (le mal n’est pas plus puissant à notre époque qu’il ne l’a été au long de l’histoire), mais que l’on n’ose plus le nommer, et souvent d’ailleurs pour les meilleures intentions du monde, parce qu’on a peur de blesser celui qui le commet (et de fait, il peut exister pour chaque cas singulier bien des circonstances atténuantes qui pour autant ne retirent pas le caractère objectivement mauvais de l’acte). Mais ce qui est pire encore c’est qu’on cherche à justifier le mal que l’on se refuse à dénoncer au nom d’une fausse charité qui met de côté la vérité. Rien de moins évangélique que cette fausse charité qui se refuse à reconnaitre les fautes et à les regretter.”

Vincent Rouyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *