Vincent-Rouyer

“« Abrogation! abrogation! » brandissent-ils en guise de trophée en sautant sur leurs chaises tels des cabris, comme d’autres en d’autres temps criaient « l’Europe! l’Europe! ». Tout ça parce qu’ils ont pu arracher un mot de quatre syllabes à un politicien opportuniste sur le retour, lequel, pour montrer qu’il avait tout compris, s’empresse de promettre « un mariage pour les homosexuels et un mariage pour les hétérosexuels » avec des droits différents, puisque, dit-il, ils sont différents. Les militants LGBT qui, pour une fois, ont les pieds sur terre, ont beau clamer que ni le conseil constitutionnel, ni la cour de justice européenne n’accepterait une telle discrimination, nos braves adhérents de « Sens Commun », qui semblent pour le coup avoir perdu tout bon sens, y trouvent une raison de pavoiser. Comment ne pas voir dans cet enthousiasme soudain le retour d’un nominalisme qui se nourrit de mots creux derrière lesquels il n’y a plus aucune réalité cohérente?”

Vincent Rouyer