Cathos Unis Contre l’Hétérosexualité. Un mouvement apoliticien et confessionnel assumé.

Nos évêques français à côté de la plaque

 
Je viens de frôler l’attaque cardiaque à l’instant : un ami (homo, et de plus de 60 balais) vient de me montrer les documents de l’épiscopat français au moment du PaCS, en 1998, qu’ils avaient conservés. Et en sachant que ça allait me faire bondir (car il a découvert récemment mon aversion pour l’hétérosexualité), il m’a ouvert à la bonne page: « La société ne peut être qu’hétérosexuelle ».
 
Les évêques français sont à côté de la plaque. Voilà les dossiers sociétaux sur lesquels ils planchent (« planchent »… c’est le cas de le dire !) actuellement :
« Recherche sur l’embryon »
« Assistance médicale à la procréation » (AMP)
« Gestation Pour Autrui »
« Don d’Organes »
« Thérapie génique germinale »
« Intelligence Artificielle »
« Interactions biologie-psychisme »
« Fin de Vie »
« Diagnostique (dépistage) prénatal »
 
Rien sur l’homosexualité, l’hétérosexualité (qui sont LES entrées de toutes ces lois transhumanistes que soi-disant ils combattent).
Rien sur le boboïsme.
Rien sur les Fins dernières.

La Franc-Maçonnerie en fête sur les Doodle Google

 
La Franc-Maçonnerie en fête sur le Google Doodle d’aujourd’hui, rendant hommage à Julie-Victoire Daubié, la première bachelière de France. Vous allez me dire que j’exagère, car le symbole n’est jamais de l’ordre de la preuve ni de l’évidence. Mais quand même ! Et encore : je ne relève même pas les deux 666 stylisés… Comme le dit Serge Abad-Gallardo, ex-franc-mac, toute la Franc-Maçonnerie repose sur le symbolisme, et donc sur l’implicite. Mais c’est là quand même.

Il existe une hérésie de la prière

Prier pour l’autre, ça peut être une vraie hérésie. Il existe une hérésie de la prière. Celle qui dit avec une condescendance mâtinée de sincérité piétiste : « (Vous êtes un gros con, un malade, un fou, un pauvre gueux, mais…) je prierai pour vous. ». J’en connais, des pharisiens, qui formulent des fausses prières qui sont des jugements déguisés, des jolies formules convenues (Paray-le-Monial ou FSSPX) qui habillent le mépris de charité chrétienne et de bondieuserie.

Le virilisme hétérosexuel instrumentalisant saint Joseph

 
Je vois que certains clercs instrumentalisent ce jour de la saint Joseph (… ou les Vendéens, comme l’avait fait le cardinal Sarah), pour défendre un virilisme hétérosexuel qui n’a rien à voir. En effet, sur le mur Facebook du père Fabrice Loiseau proposant sa « Soirée pour les hommes », à l’instant, vous pouvez lire : « Vive la Vendée ! Tant qu’il y aura des hommes, il y aura des Vendéens ! » Pas sûr que saint Joseph, le vrai, soit d’accord… Quand je pense que j’ai témoigné dans son camp de jeunes il y a quelques années, ça me dégoûte.

L’hétérosexualité, même dans sa version « catholique », reste l’hétérosexualité

 
Je tombe sur cet article « Quand la Tech arrive en Terre Sainte ». Alors on garde son calme. On essaie de ne pas trop s’énerver face à ces marchands du Temple bobos qui se présentent comme des « catholiques cools et branchés » et qui ont la prétention de « dépoussiérer l’Église » via la « Tech » et avec la complicité du Padreblog et des Bernardins, sans annoncer évidemment la Vérité de Jésus (car faut pas « faire polémique »). On commence tout juste à se les coltiner. Ce n’est que le début du cauchemar. Et ils se dirigent, eux aussi, à l’Armageddon. Comme par hasard.
 
L’hétérosexualité, même dans sa version « catholique », ça reste l’hétérosexualité. #PitchMyChurch3 #BitchMyChurch #ChurchTech
 
N.B. : Sur les cathos branchés (et bobeaufs hétéros buveurs de bière), lecture chaudement recommandée : Homo-Bobo-Apo (version papier ou version audio).

Le loup « Transparence » de la Blockchain

Les promoteurs de la Blockchain (voir l’article de Newmanity) sont en train de nous enfumer. Le slogan de la « transparence » vient subtilement remplacer la primauté de la Vérité ou de la vraie liberté (en Jésus), sous prétexte de « droit à la portabilité ou à l’oubli »… et pour finalement tracer tout le monde.
 

 
Ce sont les anges qui sont transparents. Pas les Hommes incarnés (en Jésus).

Pour Macron, des Humains peuvent n’être « rien » ou « des monstres »

 
Il y a un truc qui me sidère chez Macron : c’est sa vision désincarnée de l’Humain. Il est capable d’un côté de verser dans l’anthropocentrisme personnaliste (« la Personne » et l »Humain avant tout) et tout de suite après de dire que des personnes ne sont « rien » ou « des monstres », comme le démontre son discours du 7 mars 2018.

Censure sociale de ce qui est pourtant défendu socialement

C’est complètement flippant, cette censure et injonction à la « neutralité » en matière de politique, sexualité et religion. On n’est plus autorisés à afficher quoi que ce soit à propos de ces domaines, à penser différemment, sous peine de se voir condamné pour « discrimination », et au nom du sacro-saint « devoir de réserve ». #DictatureDeLaNeutralité (N.B. : Je ne suis ni catalaniste ni indépendantiste. Le débat n’est pas là.)
 

L’aspirateur à âmes nommé Escape games

Je vois un boom des « escape games » (sorte de jeux de rôles grandeur réelle) à Paris. De plus en plus ésotériques (les thématiques tournent autour de la magie, Harry Potter, les confréries secrètes, etc.). Il y a énormément de salles qui s’ouvrent à Paris. Sous le prétexte du « jeu », de l’ « expérience » et de « l’aventure entre amis », l’Antichrist attire à lui plein d’âmes de personnes qui ne connaissent pas Jésus ni l’Église, qui sont fascinées par ce retour mondial au mystère, à l’irrationnel, au surnaturel, et qui se laissent happer. Ça m’effraie, et je me permets de vous mettre en garde (et tant pis si je passe pour un parano).
 

Mentís

 
Mentís. No es un éxito, puesto que no habláis de homosexualidad, que ES la coartada principal de esta ley (y no « el Niño », « la Vida », « la Familia ») y que no escucháis a las personas homosexuales continentes católicas. Esta ley se impondrá de otra manera (« lucha por las diversidades/contra las discriminaciones »).