Cathos Unis Contre l’Hétérosexualité. Un mouvement apoliticien et confessionnel assumé.

Dépersonnalisation Facebook

Ce qu’a mine de rien réussi Facebook – et finalement tous les réseaux sociaux – c’est à tuer symboliquement l’individualité et la personne, à tuer le don de soi. Très rares sont maintenant les internautes qui disent « je », qui parlent d’eux et en leur nom propre, de leur vie, de leurs pensées intérieures, de leurs soucis du moment, des rencontres qu’ils ont faites, etc.
 
Pour les rares personnes qui montrent un peu de leur réalité et qui ne passent pas leur temps à s’extérioser sur la vie des autres ou à relayer des faits-divers qu’elles n’ont pas vécus, une actualité explosive, elles ont tendance à se cacher derrière une photo (de vacances, d’amis, de leur enfant, de leur chien, de leur assiette ou plat cuisiné), ou une pensée « philosophique » (et même parfois pieuse et sainte) désincarnée. Il n’y a plus de savoir-être : il n’y a que du savoir-faire, de la plainte, des goûts affichés (donc ce qu’il a de plus superficiel et d’extérieur à nous), du silence (donc du voyeurisme et de la contemplation de la vie des autres), de la citation et du plagiat… C’est le règne de la peur et de la dépersonnalisation narcissique. C’est la vie de fantôme ou fantasmée. Je vois très très peu de personnes ici parler avec leur coeur (… à part le chanteur Monis et quelques exceptions), parler de leur vie, écrire des fioretti, être un peu généreux, oser une mise à nu. Témoigner d’une vie incarnée.
 
Et même quand des utilisateurs de Facebook « se risquent » à livrer un peu plus leur jardin secret, ils apposent à leur élan de don d’eux-mêmes – qu’ils nomment pompeusement « défis » – un bout de scotch ou un mutisme obligatoire. Je pense […]

BINGO ! Macron, dans son discours de ce soir, a employé tout le jargon du Gouvernement Mondial !

BINGO ! Macron a sorti ce soir (discours du 13 avril 2020) quasiment tous les mots du lexique du Gouvernement Mondial que j’avais soulignés avec Morgan Priest : fierté, chance, force, amélioration/meilleur, franchise, ligne, bâtir, espoir, unité, etc.
 

 
On dirait qu’il le fait exprès. Mais non.
 

Le Coronavirus, c’est la fête à la Bête, en fait !

En y réfléchissant bien, la crise sanitaire du Coronavirus (vilaine bêbête invisible à l’oeil nu) laisse la part belle à la Bête de l’Apocalypse (dont les supports matériels divinisés sont principalement l’or, l’électricité et le soleil). C’est sa fête. Elle est même mise au-dessus de l’Humain ! Pendant le confinement, les animaux et leurs accompagnateurs sont mieux traités que les Hommes. Et vous allez voir que prochainement, le cours de l’or, la consommation d’électricité et d’Internet, et la course au soleil, vont grimper en flèche.
 

 

 
N.B. : Voir l’article suivant sur la même thématique.

Expo El Greco au Grand Palais : avant-goût du Gouvernement Mondial

De retour de l’exposition El Greco au Grand Palais de Paris. Invité par une amie. Sans faire mon conspi, j’ai vu de manière très marquée dans l’oeuvre du peintre du Siècle d’Or les fondements du Gouvernement Mondial actuel et de la Nouvelle Religion mondiale, fondée sur 4 matérialités prétendument divines : le Feu, l’Or, le Soleil et l’Électricité. D’ailleurs, les tableaux d’El Greco sont des préfigurations des plateaux de théâtre et de cinéma éclairés aux spots. Enfin, un autre détail a piqué ma curiosité : ce sont les titres choisis par les exposants pour illustrer les toiles. Que du jargon franc-maçon : « Orient », « Atelier », « Temple », « Feux », etc. Bref : maintenant, nous baignons même culturellement dans une marmite maçonnique sans même nous en rendre compte.
 

Le mythe de la baisse des retraites et des salaires (expliqué brillamment par Franck Lepage)

Excellent cours d’économie sur les retraites (vidéo de Gaël Tanguy et Franck Lepage qui n’a pas pris une ride), et qui soulève la question de la future imposition mondiale du salaire universel (la puce électro) qui sera présenté comme la grande richesse « répartie » en dehors de tout clivage générationnel ou de classes.
 

 
#RFID #BLOCKCHAIN #RETRAITE

Les gens de droite choisis par Macron

 
Même si personne ne parlera de ce critère et ne l’identifiera (car ça fait trop mal de reconnaître la centralité de l’homosexualité sur l’échiquier politique et mondial), les seules personnes de droite qu’Emmanuel Macron a choisi d’intégrer à son parti fasciste (LREM) et à son Gouvernement sont comme par hasard les trois ministres actuels faisant partie des sept élus de l’UMP à ne pas s’être opposés au « mariage » gay en avril 2013 : Édouard Philippe, Franck Riester et Bruno Le Maire. Des parfaits petits hétéros gays friendly ! Et Franck Riester, ministre de la culture, est homo ouvertement revendiqué.
 

La Chaîne d’Union maçonnique vantée par Patrick Fiori hier à The Voice Kids

 
Comme je l’avais déjà signalé lors des Enfoirés Kids avec la Chaîne d’Union dans l’école des sorciers-chanteurs, hier soir, à l’occasion du tout premier passage de candidat (Fanchon) lors de l’épisode 1 de la saison 6 de The Voice Kids France, Patrick Fiori nous a à nouveau filé la métaphore du lien filandreux énergétique qui relierait tous les êtres humains unifiés en conscience (bref, le rituel maçonnique de l’égrégore). Ça a l’air anecdotique. Je pense même que personne ne l’a relevé. Mais c’est pourtant une forme d’envoûtement et d’emprise collective inconsciente, et donc efficace. Je reprends texto les mots de Fiori à Fanchon : « Tu transmets beaucoup de joie positive avec ta voix. Tu as fait une entrée fracassante ce soir. C’est très communicatif ce qui s’est passé. Y’a parfois un genre de lien qui se fait, comme si tout le monde tenait la même corde. Alors si tu veux qu’on continue à tendre cette corde et essayer d’aller chercher au maximum de cette tension, je suis ton coach. ». Le lasso émotionnel a tellement bien été décrit et lancé qu’il est venu enserrer la gamine et qu’elle a choisi son équipe. Tout cela est luciférien, au sens brillant et énergétique du terme, avant satanique.
 

Los odiosos que tratan de « odioso »

 
Es la nueva caza de brujas. A cualquier persona disidente, que tiene la valentía de oponerse a la manada del bienpensamiento victimizante, ahora se denomina su coraje « odio ». Es la retórica del « odio ». Quien no está de acuerdo con nosotros es necesariamente « odioso ». ¿ Pero en qué mundo vivimos ? Además, son los odiosos quienes tratan de « odioso ».

 
C’est la nouvelle chasse aux sorcières. À toute personne dissidente, qui a le courage de s’opposer au troupeau de la bien-pensance victimiaire, désormais on nomme son courage « haine ». C’est la rhétorique de la « haine ». Celui qui n’est pas d’accord avec nous est forcément « haineux ». Mais où va-t-on ? En fait, ce sont les haineux qui traitent de « haineux ».

« Blanc et Hétéro » d’Arnaud Demanche : un spectacle tout sauf hétéro, donc à aller voir d’urgence

 
Contre toute attente, je sors de voir un one-man-show très profond, « Blanc et hétéro » d’Arnaud Demanche. À l’Apollo, à Paris. De toutes les pièces parisiennes que j’ai vues (et j’en ai vues, depuis 2006 !), c’est bien la première fois que j’entends quelqu’un qui questionne le concept d’hétérosexualité, intelligemment, en dehors de toute défense identitaire ou partisane pro-homosexualité, et en tout amour des personnes qu’il imite ou égratigne (même si ce n’est pas le sujet central de la pièce). À ce jour, c’est le seul spectacle qui commence timidement à croquer l’hétérosexualité, en réussissant le tour de force de ne pas sombrer dans le relativisme iconoclaste bobo ou la bien-pensance « gay friendly ».

 
Le comédien a même abordé à son insu des thématiques que je traite dans mon prochain livre sur Joséphine ange gardien (par exemple l’Incamania ; et il a même mentionner Joséphine ange gardien !) qui rendent son show précurseur et pour le coup trop en avance sur son temps pour encore faire rire à gorge déployée son public… mais ce n’est pas plus mal : c’est pour cela que c’est un stand-up excellent. Il propose ; et il donne à réfléchir. C’est vraiment un spectacle politique au sens noble parce que sans prétention politicarde. Demanche met en lumière l’hypocrisie et la fausse aide des idéologues qui se nomment « hétéros », qui défendent l’hétérosexualité pour appuyer l’homosexualité, ou qui la flinguent en la confondant avec la différence des sexes. Très fort.
 
Depuis le temps que je vous dis – à vous personnes non homos souhaitant vous engager pour une juste cause et sur un sujet porteur encore inexploité – qu’une certaine dénonciation (proposante !) de l’hétérosexualité est une bombe, je pèse mes mots ! […]

Tu es une planète

Le samedi 1er juin 2019, dans The Voice, Jenifer à Gjon’s Tears : « Tu es une planète à toi tout seul. » Exactement l’un des messages subliminaux de mon décryptage (message « Tu es une planète ») :
 

 
Quant à la chanson de Clément – « La Quête » -, c’est une marotte maçonnique. Les francs-maçons n’arrêtent pas de parler de LA QUÊTE. Et une quête luciférienne, stellaire. Et comme par hasard, il était habillé d’or…
 

 
#Planète #FrancMaçonnerie