Voilà un exemple parmi d’autres d’applications détournées du Synode. J’ai envie de dire : « Catholiques, arrêtons de nous boboïser, arrêtons de jouer les super héros » La sainteté, ce n’est pas ça. La sainteté, c’est le courage de la Vérité sur les sujets les plus impopulaires et pour lesquels nous risquons notre vie, notre réputation, notre travail. La sainteté, c’est la vulnérabilité. Ce n’est pas la phraséologie « optimiste » sur l’Espérance.