Gouvernement anti-machiste ?

Vincent-Rouyer

“Le discours officiellement anti-machiste du gouvernement sur l’école cache mal la validation d’une hypersexualisation des enfants que l’on constate entre autres à travers de multiples phénomènes telles le fait d’attribuer des amoureux ou des amoureuses à des enfants de classe maternelle ou les tenues provocantes des petites lolitas. Phénomènes auxquels on prétend sans le dire et en s’interdisant bien de les dénoncer, nous habituer.”

Vincent Rouyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *