Vous cherchez le nom de la loge franc-maçonne qui a le vent en poupe en ce moment en France? Ne cherchez plus. Elle s’appelle « Les Napoléons » : un réseau de chefs d’entreprise de la mode et des télécommunications. Ce sont eux qui accueillent la conférence de Barack Obama aujourd’hui à Paris et qui font de la diplomatie parallèle (ils viennent de le dire au Journal Télévisé de TF1, en précisant qu’Obama était le conférencier le plus cher du monde et que sa fondation avait des objectifs entre troubles). La devise de cette loge est « L’Imagination gouverne le monde. » (phrase de Napoléon). Top franc-maçon et onirique ! Bien entendu, les Napoléons sont parrainés par le Ministère de la Culture et de la Communication français, et font partie de la French Tech. Et bien sûr, leur logo est plein de triangles, de X, de sablier, et d’oiseau noir. Pour ceux qui veulent comprendre l’importance des oiseaux, lisez Homo-Bobo-Apo et le chapitre II sur la Franc-Maçonnerie.
 

Enfin, pour les intéressés du sujet, hier, au concert des Enfoirés Kids, la mise en scène était vraiment signée par la Franc-Maçonnerie : l’émission a commencé avec une incursion des apprentis chanteurs dans une école de sorciers (défini par le Grand Maître Sébastien Chabal), avec rite initiatique à l’entrée (ils ont même fait un cercle en se donnant la main et en répétant « parodiquement » des formules incantatoires, en parodiant les vraies Chaînes d’Union qui ont lieu dans les loges maçonniques et où se vivent des égrégores électrisantes). La Franc-Maçonnerie ne se cache plus du tout : elle est sous nos yeux.
 

 

 
 
 
 
 

Les détails : 1) le directeur de Orange était là. 2) Obama a dit qu’il est venu 6 fois en France, et que c’est seul le pays où il est allé le plus. 3) La fondation d’Obama est « destinée à promouvoir des jeunes talents au service de la diversité », bref, au service de l’hétérosexualité (culte de l’altérité absolue).