Sympa, la rentrée littéraire…
 

 

 

Le 2 octobre sort Omerta de Sophie Lebrun sur la pédophilie dans l’Église ; le 9 octobre, c’est au tour de Dieu est amour de Timothée de Rauglaudre, sur les thérapies de conversion de l’homosexualité. Les anticléricaux parlent d’homosexualité à la place des cathos et sur les catholiques, puisque les catholiques ne veulent pas en parler et leur laissent le champ libre… Logique.