Je suis en train de regarder en direct l’émission-documentaire « Alien Theory », sur la chaîne Numéro 23. Soi-disant scientifique. Mais qui fait en réalité l’apologie du diable.
 

Ce qui est bluffant, c’est que ce documentaire présente Satan comme un esprit supérieur, un gentil Prométhée qui est venu apporter le Savoir et la « connaissance divine » à l’Humanité, et qui aurait été décrit par les catholiques et les traditions religieuses comme un ignoble monstre parce que ces derniers auraient voulu maintenir les êtres humains dans l’ignorance et dans la soumission. « Satan a été incompris et dénaturé par l’Histoire. Or il était là pour nous civiliser, nous aider. » ; « Ce personnage était peut-être bon… » ; « Le diable n’est sans doute pas le méchant qu’on nous a dépeint. La Lumière n’existe pas sans l’obscurité. Ni le bien sans le mal ». C’est bien entendu la thèse manichéenne et relativiste de la Franc-Maçonnerie : elle inverse le Bien et le mal, et fait passer Satan pour la victime d’un Dieu jaloux et qui voulait garder son savoir pour Lui. Ce sont les thèses de la Franc-Maçonnerie : le Grand Architecte (Dieu) serait le méchant, et Satan le gentil Prométhée venu dérober le feu de la Connaissance aux Hommes pour partager l’énergie divine. La Bible aurait tronqué la Vérité historique. L’Humanité serait originaire de la civilisation des Annunakis, des extraterrestres à forme humaine qui auraient créé la race humaine à partir de leur propre ADN. Le documentaire avance que si Noé a vécu 800 ans, c’est qu’il était porteur de gènes des rois sumériens extraterrestres, des déités Annunakis de Mésopotamie ayant un ADN d’immortalité.
 

Ces émissions venant des États-Unis, mais dont les messages se retrouvent dans beaucoup de médias en France, développent la théorie selon laquelle les religions sont méchantes et jalouses du diable parce qu’elles auraient voulu l’exclusivité de la possession de la Science divine et humaine.
 

Clou du spectacle : le documentaire remet en cause la véracité des possessions démoniaques, et l’existence des esprits démoniaques.
 

La grande inversion est en marche.