La beauté de la négation

Philippe-Ariño

“ Un monde qui a perdu la négation (« Ah bon ? Tu crois ? Je n’irais pas jusque-là. Oh comme tu y vas… Je te trouve dur. Tu manques de Charité. ») n’a plus de défense et se complait dans la plainte.”

Philippe Ariño

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *