La beauté de la négation

Philippe-Ariño

“ Un monde qui a perdu la négation (« Ah bon ? Tu crois ? Je n’irais pas jusque-là. Oh comme tu y vas… Je te trouve dur. Tu manques de Charité. ») n’a plus de défense et se complait dans la plainte.”

Philippe Ariño

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *