Vincent-Rouyer

“Le mot sexualité comporte en lui-même la notion d’altérité (latin seccare = séparer). Ce terme, en toute logique, ne devrait donc pas avoir besoin d’un préfixe pour être compris dans son sens originel. La sexualité humaine ne se réduit pas à la génitalité, elle peut prendre des formes diverses plus ou moins matures mais elle trouve son aboutissement et sa plénitude dans l’amour homme-femme aimant ou dans le célibat consacré. La bipolarisation de la sexualité humaine en homosexualité et hétérosexualité est une supercherie qui ne tient plus compte du réel et sert de base à la Loi Taubira et aux revendications LGBT.”

Vincent Rouyer