Les francs-maçons sont dans un déni total de leur identité

Les francs-maçons sont dans un déni total de leur identité de francs-maçons (rosicruciens) puisque pour eux, « le franc-maçon c’est toujours l’autre ». Ça donne ce genre de discours schizophrénique sincère (ci-dessous) que seul leur anticatholicisme finit par trahir :
 






Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *