Première bonne résolution 2016 : faire en sorte que mon père se désabonne de La Vie

Première bonne résolution 2016 : faire en sorte que mon père se désabonne de La Vie.
 
Capture d'écran 2016-01-09 17.38.16
 

Je tombe sur le numéro de cette semaine. C’est pro-LGBT à fond, et personne ne dit rien : la revue « chrétienne », dirigée par Jean-Pierre Denis (grand ami bobo de Koz Toujours), offre une tribune confortable à Eddy Bellegueule (militant homosexuel pro-mariage-gay et particulièrement anticlérical), en qualifiant son 2e opus de « puissant » ; et ce soir, pour la diffusion sur ARTE du documentaire sur le chanteur homo Elton John, les journalistes de La Vie ne tarissent pas d’encouragements gays friendly et complaisants (je cite pour que vous me croyiez) : « De l’interprétation de ‘Candle in the Wind’ pour les funérailles de Lady Diana à une nouvelle vie plus apaisée auprès de son compagnon, portrait de l’artiste et de l’homme. » Est-il besoin de rappeler que Elton John fait du trafic d’enfants avec la GPA ? Mais non. La Vie cautionne l’homosexualité et trouve la situation tout à fait normale. Et c’est le silence radio de la part des instances ecclésiales.
 
Capture d'écran 2016-01-09 17.36.23
 

À côté de cette compromission des journalistes « cathos », on propose à vos enfants de faire du yoga (looool) ; et ils déguisent le Pape en Super-Héros. Si nous avions des couilles, nous, catholiques, devrions signer une pétition ou écrire une tonne de courriers pour dissoudre cette revue, ou la dénoncer massivement aux évêques. Au moins, comme ça, la situation avancerait ! Les catholiques ne dénoncent pas assez les abus qui se passent dans leur maison. Ce laisser-faire est remédiable s’il y a une prise de conscience, et si les lettres fusent. Je sais que les journalistes de La Vie, mais aussi d’autres médias, tels que Famille Chrétienne, KTO et même le journal où je travaille, m’extrémisent. Mais si nous sommes plusieurs à taper du poing sur la table en disant : « Ça suffit, vos compromissions! », ça peut vraiment faire bouger les lignes. Tout seul, je ne peux pas grand-chose, mais ils ne vont pas s’en sortir comme ça : je vais les faire chier jusqu’à mon départ !
 
Capture d'écran 2016-01-09 17.35.02

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *