Qui a parlé de « démarier » les couples homos par l’abrogation du « mariage pour tous » ? Personne, à part les défenseurs de ce mariage postiche

Christiane Taubira sur le plateau de Canal+, se riant de l'inefficacité de la menace de "démariage"

Christiane Taubira sur le plateau de Canal+, se riant de l’inefficacité de la menace de « démariage »


 

Pour nous démarier, il faudrait encore que nous, les personnes homos, soyons mariées. Or, quand bien même on nous ait donné le « droit au mariage » par la loi Taubira, concrètement, nous ne sommes toujours pas mariées, nous ne vivons pas du mariage, nous ne ferons jamais l’expérience concrète du mariage, et nous ne serons jamais mariées (je parle du mariage monosexué, bien sûr). Le mariage n’est pas qu’une cérémonie, qu’une volonté de deux adultes consentants, et ne se réduit pas à un jour ni à la signature d’un contrat. La véritable mariage, c’est une vie et c’est une réalité corporelle : la différence des sexes. Le mariage, C’EST la différence des sexes. Un « couple » homosexuel jamais ne se mariera. Il ne fait qu’une simulation ratée et sincérisée du mariage.

 

Donc que Christiane Taubira ne pousse pas des hauts cris à ceux qui lui parlent de l’abrogation de la loi qui porte son nom. Qu’elle ne s’appuie pas sur la soi-disant « impossibilité de démarier des couples homos ». Puisqu’il n’y a pas de « démariage » qui tienne, qui existe, et qui soit envisagé par les demandeurs de l’abrogation. Il lui est simplement demandé d’arrêter sa comédie démagogique de l’invention d’un faux mariage. Il lui ai simplement demandé d’arrêter de se foutre de notre gueule en nous offrant un cadeau qui n’a aucun prix aux yeux du commun des personnes homos. Déchirer un diplôme-papier n’est qu’une formalité. Rien de plus. Ça n’a rien d’un odieux meurtre d’« amour », d’un sacrilège homophobe, d’un horrible crime de lèse-majesté, comme cette menteuse professionnelle veut le laisser croire. La rupture du voile rose derrière lequel elle se cache ne fera que révéler au grand jour la face hideuse de son hypocrisie. Christiane Taubira n’est pas la reine des personnes homosexuelles. Elle est plutôt notre marâtre, qui nous a foutu dans une merde monumentale (même si pour l’instant, la majorité des personnes homosexuelles ne s’en rend pas compte, tout bercées qu’elles sont par le lavage de cerveau idéologique de l’« égalité » et du « progrès »). En ce moment, la ministre fait encore la belle, parade en justicière sur les plateaux-télé, alors qu’elle n’est même pas digne de nous regarder droit dans les yeux. Mais le jour où nous nous réveillerons, ce sera face-à-face. Et la potière s’en ira piteuse.
 
 
 

Isaïe 29, 15-24
15 « Malheur ! Dans un profond secret, loin du Seigneur ils cachent leur projet, et leur ouvrage est fait dans l’obscurité ; ils se disent : « Qui nous voit ? Qui nous reconnaît ? »
16 C’est le monde à l’envers ! L’argile se prend-elle pour le potier ? L’ouvrage va-t-il dire de son fabricant : « Il ne m’a pas fabriqué », et le pot va-t-il dire du potier : « Il n’y connaît rien » ?
17 Ne le savez-vous pas ? Encore un peu, très peu de temps, et le Liban se changera en verger, et le verger sera pareil à une forêt.
18 Les sourds, en ce jour-là, entendront les paroles du livre. Quant aux aveugles, sortant de l’obscurité et des ténèbres, leurs yeux verront.
19 Les humbles se réjouiront de plus en plus dans le Seigneur, les malheureux exulteront en Dieu, le Saint d’Israël.
20 Car ce sera la fin des tyrans, l’extermination des moqueurs, et seront supprimés tous ceux qui s’empressent à mal faire,
21 ceux qui font condamner quelqu’un par leur témoignage, qui faussent les débats du tribunal et sans raison font débouter l’innocent.
22 C’est pourquoi le Seigneur, lui qui a libéré Abraham, parle ainsi à la maison de Jacob : « Désormais Jacob n’aura plus de honte, son visage ne pâlira plus ;
23 car, quand il verra chez lui ses enfants, l’œuvre de mes mains, il sanctifiera mon nom, il sanctifiera le Dieu Saint de Jacob, il tremblera devant le Dieu d’Israël.
24 Les esprits égarés découvriront l’intelligence, et les récalcitrants accepteront qu’on les instruise. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *