Je comprends que certains ne soient pas contents de ce que je dis sur LMPT, mais je réitère mes propos si ça ne passe toujours pas. Les slogans « C’est pour la famille qu’on manifeste » (sous-entendu : « donc c’est forcément bien ») et « Tous nés d’un père et d’une mère » sont juste absurdes : les pro-Loi Taubira sont aussi « pro-familleS » ; et tous les pro-Loi Taubira savent (au moins intellectuellement, au moins techniquement, au moins biologiquement) que tout être humain est né d’un homme et d’une femme, d’un père et d’une mère. Ce que les pro-Loi Taubira (et finalement les chefs de LMPT) zappent, c’est le lien d’amour entre l’homme et la femme, et la nécessité par la loi de défendre la condition d’amour entre les deux parents biologiques d’un enfant (l’existence de ces deux parents n’est absolument pas, rationnellement, remise en cause). Ce sont un certain nombre de manifestants qui se plantent de chemin en pensant que c’est l’existence de la différence des sexes dans le processus de procréation qui est remise en cause par les LGBT. Il ne faut pas prendre les pro-Loi Taubira pour des imbéciles (ils savent encore comment un enfant vient au monde, et qu’il vient d’un père et d’une mère) ni pour des méchants (ils sont plein de bonnes intentions et défendent tout comme nous l’enfant, la filiation, la famille : ils ne croient juste plus du tout en l’amour entre l’homme et la femme, entre le père biologique et la mère biologique d’un enfant). Par conséquent, je ne retire pas un mot de ce que j’ai dit sur la bêtise des slogans et de la démarche de LMPT, bêtise que je n’attribue pas à l’ensemble des manifestants LMPT (je le précise, même si certains verront dans mon article « Le Beauf LMPT » une charge généralisée : qu’ils me relisent de manière intelligente, s’ils en sont capables), mais uniquement à leurs chefs.