C’est troublant, ces pastilles vertes (la puce électro, la gommette ronde) que Facebook colle nouvellement à notre avatar de profil : vous ne trouvez pas? Comme si on était fliqués et marqués « allumés/branchés », même aux yeux de nos contacts. On s’auto-renifle ensemble grâce à la Bête électronique. On est marqués « en veille » ou « connectés ». On est transformés en feux verts, en signaux d’appel et de présence. Et ce, complètement à notre insu puisqu’on ne peut pas voir sa propre gommette verte sur son avatar profil… La puce se diversifie de manière toujours plus subtile. Et elle se rend de plus en plus collante, même sur les posts de fil de commentaires. V’là ta mouche, Merteuil !