Honte à l’Argentine

Ceux qui applaudissent éhontément à l’avortement en Argentine, au nom des supposés « droits de la femme », ne sont pas dignes d’être mes amis. Le meurtre d’innocents n’est une « victoire historique » pour personne, et encore moins pour les femmes. Honte aux assassins et à ceux qui les ovationnent. Honte à l’Argentine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *