Cathos Unis Contre l’Hétérosexualité. Un mouvement apoliticien et confessionnel assumé.

L’inutilité de dire qu’on est contre le « mariage pour tous » ou pour l’abrogation de la loi Taubira si on ne comprend pas sa base idéologique : l’« amour » homo-bisexuel

“D’après un récent sondage, encore plus de Français (68%) se diraient actuellement en faveur du mariage gay. Cette progression semble essentiellement due à l’évolution de l’opinion des sympathisants de droite. De fait, beaucoup d’entre eux se sont opposés la loi Taubira par simple posture, sous le prétexte de la filiation, et bien souvent sans être touchés ou convaincus par leurs arguments. Résultat : les opinions bâties sur du sable s’effondrent maintenant que la loi est passée. Ils n’ont aucune raison de s’y opposer. Tout cela parce qu’on n’a jamais osé remettre en cause le sacrosaint amour homo/bisexuel qui est LE mythe fondateur de cette nouvelle civilisation qu’on n’aura plus trop de mal à nous imposer vu que nous sommes déjà intoxiqués au point de ne plus pouvoir nous autoriser aucun questionnement sur ce nouveau dogme.”
Vincent Rouyer

« L’abrogation : s’il n’y a que ça pour vous faire plaisir… »

“« Abrogation! abrogation! » brandissent-ils en guise de trophée en sautant sur leurs chaises tels des cabris, comme d’autres en d’autres temps criaient « l’Europe! l’Europe! ». Tout ça parce qu’ils ont pu arracher un mot de quatre syllabes à un politicien opportuniste sur le retour, lequel, pour montrer qu’il avait tout compris, s’empresse de promettre « un mariage pour les homosexuels et un mariage pour les hétérosexuels » avec des droits différents, puisque, dit-il, ils sont différents. Les militants LGBT qui, pour une fois, ont les pieds sur terre, ont beau clamer que ni le conseil constitutionnel, ni la cour de justice européenne n’accepterait une telle discrimination, nos braves adhérents de « Sens Commun », qui semblent pour le coup avoir perdu tout bon sens, y trouvent une raison de pavoiser. Comment ne pas voir dans cet enthousiasme soudain le retour d’un nominalisme qui se nourrit de mots creux derrière lesquels il n’y a plus aucune réalité cohérente?”
Vincent Rouyer

Progrès

“Progrès, que de conneries on dit en ton nom !”
Vincent Rouyer

Expulsion de Frigide : preuve de rien du tout (ou de rien de positif, en tout cas)

“Ce genre d’articles a de quoi agacer. Beaucoup de gens qui n’ont pas compris la loi Taubira font croire que Frigide Barjot aurait fait naître notre mouvement alors qu’elle l’a fait avancer d’un pas pour le faire reculer de 3 et le tuer dans l’œuf. Il ne suffit pas de savoir pondre. Et finalement, s’opposer au mariage pour tous tout en défendant le PaCS, c’est décrédibiliser et corrompre notre mouvement tout entier. C’est très grave, ce que cette femme a fait. Et beaucoup plus grave que son expulsion de domicile qui, bien plus qu’une preuve de la « primauté » du rôle de la dame, est la preuve des nombreuses escroqueries de cette dernière. Rien ne sert de victimiser sur son dos.”
Philippe Ariño

L’efficacité du Gender

“L’efficacité perfide du Gender réside dans le fait que c’est une idéologie fondée sur le paradoxe et l’indifférenciation. Elle s’ignore et se renie elle-même en même temps qu’elle s’énonce et s’impose sous la forme de la « proposition » universelle.”
Philippe Ariño

Réduction de l’amour aux sentiments

“Nos contemporains ont une fâcheuse tendance à réduire l’amour à son aspect émotionnel et affectif et à le confondre avec le sentiment. On assiste actuellement à un lynchage médiatique tout à fait surprenant où on voit des personnalités se disant homo ou hétéro partisanes pour beaucoup d’un amour « libre », indifférent à la différence des sexes, jetable et renouvelable à l’infini traîner en procès de manque d’amour des gens qui ont fait le choix de ne pas se séparer à la moindre anicroche, d’accueillir et d’élever tous les enfants que le ciel leur donnera, fussent-ils handicapés ou trisomiques et de faire face pour cela au regard souvent réprobateur de la société. On devrait donc légitimement se demander qui donne les plus grandes preuves d’amour dans les actes avant de se laisser berner par un discours où l’émotionnel vient donner une crédibilité au mensonge.”
Vincent Rouyer

Le Petit Journal : de mauvaise foi concernant le 5 octobre ?

Ma coloc a regardé le Petit Journal de Canal + hier soir. Ils annonçaient la manif de demain, et ils s’en moquaient en avouant franchement qu’ « ils ne comprenaient toujours pas pourquoi LMPT manifestait… » Mauvaise foi ? Pas que. Cette incompréhension réelle, cette ignorance sincère, avons-nous réellement cherché à les prendre au sérieux, à y répondre autrement que par le mépris ? Le sens de notre combat, avons-nous essayé de le traduire en des mots qui dépassent les cercles relationnels parlant notre langage ? Je ne crois pas. Et le Petit Journal, ce n’est rien. Beaucoup de jeunes ne comprennent pas, et nous le disent tout simplement. (Et je crois que c’est parce qu’ils n’ont pas été éclairés sur l’homosexualité).

L’islamisation boostée par les Lumières

“L’Occident déchristianisé et amnésique s’imagine que l’Histoire a commencé avec la Révolution française, et que la colonisation résume donc nos relations avec le monde musulman. Ce dernier, qui a la mémoire plus longue, joue à fond de cet argument culpabilisant et inhibant. De la rancune des croisades à la nostalgie de l’Espagne islamique, il n’a, lui, rien oublié. Apparemment moins disposés que les Chrétiens à l’examen de conscience et à l’autocritique, les Musulmans leur font reproche d’avoir, même temporairement, reconquis d’anciennes terres chrétiennes. Comme en leur temps les Marxistes, ils semblent considérer que l’Histoire est à sens unique, et que toute tentative d’en remonter le cours est proprement scandaleuse. (Article initial)”
Michel Garroté, cité par Vincent Rouyer

La Réalité remplacée par le désir

“Le problème est qu’on est en train de remplacer subrepticement les fondements de la morale qui reposaient sur la raison et le principe de réalité par le désir, l’émotion et le sentiment subjectif. Et le plus beau, c’est que nos nouveaux moralistes toute honte bue n’hésitent pas à tordre la raison et la réalité par une succession de sophismes afin de les mettre au service du désir tout puissant.”
Vincent Rouyer

Le faux pas majeur de François Hollande

“Avec le « mariage pour tous », François Hollande a prouvé aux yeux de tous qu’il n’était pas un président démocrate et « social ». Dès le départ, il s’est grillé, et a établi une loi qui flinguait les vraies familles de coeur et de sang, donc son propre pays.”
Philippe Ariño