Cathos Unis Contre l’Hétérosexualité. Un mouvement apoliticien et confessionnel assumé.

Je viens ENFIN de comprendre la ‘logique’ de Frigide Barjot !

 
Je viens ENFIN de comprendre la ‘logique’ de Frigide Barjot (Virginie Tellenne) ! (pas évidente, il faut le souligner). Elle se dit contre « le mariage pour tous » mais « pas hostile au mariage gay » (comment est-ce possible ?) parce que dans sa tête, le « mariage gay » c’est l’Union Civile. Tout s’explique maintenant ! (même si, je vous l’accorde, ça reste encore très très con, car l’Union Civile EST le « mariage pour tous », en réalité. Quelqu’un pour le lui expliquer ?)

Christiane Taubira paiera très cher la note de sa défense de l’hétérosexualité

 
Aux gens de mauvaise foi qui me disent que ma demande de condamnation explicite de l’hétérosexualité – en tant que majeure violation des Droits de l’Homme – ne serait ni « stratégique » ni « tenable politiquement parlant » ni « réaliste », je leur demande d’enlever la merde qu’ils ont dans les oreilles, d’écouter ensuite la place primordiale qu’occupe l’hétérosexualité dans l’hémicycle politique et dans les discours/esprits politiciens, et je leur ressors de derrière les fagots le discours d’investiture du « mariage pour tous » en mai 2013 à l’Assemblée Nationale.
 

 
On y entend clairement Christiane Taubira défendre non pas l’homosexualité (qu’elle ne cite jamais : on voit très bien son homophobie gay friendly inconsciente, au passage, jusque dans les mots) mais uniquement l’hétérosexualité, c’est-à-dire une conception fusionnelle, séductrice, courtisane, conflictuelle et déséquilibrée de l’union femme-homme. Tous les mots taubiriens transpirent le plan de vengeance masqué à l’égard de la différence sexuelle. Cette ministre paiera son anticléricalisme et son sexisme cachés, sa caricature de la sexualité, sa vision égocentrique et sentimentaliste de la différence des sexes, le libertarisme individualiste qu’elle prône en y mettant les formes. Et la poésie, la dérision et les applaudissements des hommes politiques corrompus qui l’entourent n’y changent rien. Je plains déjà Madame Taubira, car elle suit un dessein démoniaque : satan a, lui aussi, des comptes à régler avec la sexuation qui l’a éloigné de la royauté qu’il visait… et on sait comment il a fini. L’issue de ce chemin pro-hétérosexuel qu’elle a pris va être de toute façon très violent. L’hétérosexualité ne fait jamais de cadeau : socialement, elle s’appelle « guerre civile ».

LMPT : LES MARCHANDS DU TEMPLE NOUS VENDENT L’ABROGATION DU « MARIAGE POUR TOUS » SANS Y CROIRE EUX-MÊMES ET SANS S’EN DONNER LES MOYENS (Analyse du dernier livre de Liberté Politique consacré à l’Abrogation). ÇA SUFFIT !!!

 

 
En lisant la dernière parution de la revue (pourtant sérieuse) Liberté Politique, consacrée en février 2015 à la question « Comment abroger la loi Taubira ? », je suis dépité. Elle va d’ailleurs dans le sens de la prochaine CNR (Convention Nationale des Régions) de Ludovine de la Rochère les 13-14 juin 2015 prochain, axée, je vous le donne en mille, sur… l’Abrogation !
 
Je m’attendais, dans ce livre, à trouver de vraies propositions, une analyse concrète de la situation, du « mariage pour tous » puis des moyens réalistes d’y remédier. Pas du tout. Je me rends compte du retard colossal de nos intellectuels et hommes politiques cathos, qui non seulement pataugent dans la semoule, mais sont dans la fuite en avant, partent dans plein de directions souvent bien argumentées mais désincarnées, proposent des pistes intéressantes mais non-prioritaires ou irréalistes, prennent la place de ceux qui connaissent les véritables solutions aux problèmes qu’ils dénoncent. C’est révoltant !
 
Et le pire, c’est qu’avec l’arsenal discursif qu’ils mettent en place, ils sont partis pour nous mener en galère pendant des années et des années (s’ils ne s’épuisent pas avant), et faire couler notre néanmoins beau paquebot français. Cela pour une raison toute simple : ils n’ont toujours pas compris la gravité de la Loi Taubira et du PaCS, ni, plus profondément, le nœud idéologique qui les soutient – à savoir la BIPOLARITÉ HÉTÉROSEXUALITÉ-HOMOSEXUALITÉ – que pour le coup ils ne dénoncent toujours pas, et dont ils continuent de nourrir les conséquences, justifiant ainsi leur « commerce » de bazar et leur chaire d’experts universitaires. Qui forme intellectuellement et spirituellement ces intellectuels, ces hommes politiques et ces législateurs là ? Visiblement personne. Comment se fait-il qu’on en […]