Cathos Unis Contre l’Hétérosexualité. Un mouvement apoliticien et confessionnel assumé.

Vous savez la différence entre la ‘Manif Pour Tous Italia’ et la ‘Manif Pour Tous France’ ?

 
Vous savez la différence entre la Manif Pour Tous Italia et la Manif Pour Tous France ? Les Italiens, eux, au moins, ils osent parler d’amour, de foi, d’homosexualité (cf. cette photo de la Manif millionnaire d’aujourd’hui, 20 juin 2015, à Rome, avec ces pancartes : « Nous défendons nos enfants, fruits de l’amour entre un papa et une maman. ») Je sais aussi que les Italiens ont dénoncé explicitement la violence que fait l’Union Civile à l’égard des personnes homosexuelles, et de tout être humain, parce qu’elle les transforme en anges amoureux ou en animaux qu’elles ne sont pas. Il ne manquerait plus que le mouvement anti-mariage-gay italien soit chapeauté par des personnes homosexuelles telles que Giorgio Ponte, et qu’il dénonce publiquement l’hétérosexualité comme leur ennemi principal, et là, c’est le succès garanti pour eux.
 
 
 
Sapete la differenza tra la Manif Pour Tous Italia e la Manif Pour Tous Francia?

 
Gli italiani, loro, almeno osano parlare d’amore, di fede, di omosessualità (cf. questa foto della manifestazione milionaria di oggi, 20 giugno 2015, a Roma, con questi striscioni: « Difendiamo i nostri figli, frutto dell’amore tra un papà e una mamma »).

 
So anche che gli italiani hanno esplicitamente denunciato la violenza prodotta dall’unione civile nei confronti delle persone omosessuali e di ogni essere umano, poiché essa trasforma le persone negli angeli innamorati o negli animali che non sono.

 
Manca soltanto che il movimento anti-matrimonio gay italiano sia rappresentato da persone omosessuali come Giorgio Ponte e che esso denunci pubblicamente l’eterosessualità come suo nemico principale: così il successo è garantito.

Homosexualité : levier d’autorité (toujours pas identifié)

 
Aussi incroyable que ça puisse paraître, ce qui en France a mis les gens dans la rue en 2013, y compris très inconsciemment, c’est uniquement l’homosexualité. Ce n’est même pas le mariage, ni un métaphorique « éveil des consciences », ni la famille, ni la défense de « la Vie », ni la résistance à l’État, ni l’enfant, ni la menace du transhumanisme, ni l’émergence d’une contre-culture. Les Marches Pour la Vie n’ont aucune commune mesure avec la Manif Pour Tous (ni même les manifs Génération Anti-PaCS) pas plus qu’avec les manifs #NoGPA et anti-Gender. L’homosexualité, c’est puissant. Ceci est un constat : pas une défense ni une justification de cette primauté et importance démesurée du sujet. Même dans le combat contre l’euthanasie, la personnalité à laquelle on nous confronte sur tous les plateaux-télé, c’est Jean-Luc Romero, homosexuel ! Malheureusement, à cause de l’aveuglement et l’orgueil des porte-parole LMPT, dans notre propre camp, le ressort de l’homosexualité n’a toujours pas été identifié. Quand je vois comment l’origine du décrochage populaire vis-à-vis de notre mouvement donne lieu à une masturbation intellectuelle improductive et s’éloigne de la bipolarité hétérosexualité-homosexualité (cette bipolarité étant pourtant la seule clé, le SEUL moyen de rejoindre la mentalité populaire, l’affectivité de nos contemporains, la réalité intentionnelle, le chemin du cœur sur lequel repose l’idéologie libertaire égalitariste et progressiste actuelle), je me dis que l’Espérance volontariste défendue par nos intellectuels est une boussole en carton, une lâcheté supplémentaire et inconsciente. Nous nous enfonçons. Et nos porte-parole n’écoutent toujours pas le Peuple.

Les Enfants des Terreaux, ou l’hétérosexualisation/beaufisation de LMPT

 

 

 
À ceux qui râlaient contre moi parce que je dénonçais (à juste raison en plus) la beaufisation LMPT et la radicalisation de notre mouvement pro-Vie à travers l’hétérosexualisation des discours (un signe qui ne trompe pas), en voici un bel exemple à la Manif #NoGPA d’hier à Lyon avec l’émergence de groupes tels que Les Enfants des Terreaux, qui, pour justifier leur homophobie dans les actes et les mots, se prévalent comme par hasard d’un jeu de mots sur l’hétérosexualité. CQFD. Du rhum des femmes et d’la bière nom de Dieu !
 

 
 
Nous, à CUCH, sommes fermement opposés à ces méthodes et discours naturalistes (une écologie mal comprise), natalistes et productivistes, qui ôtent à la différence des sexes son caractère sacré, incarné et surtout aimant. La fin ne justifie pas les moyens. Halte à l’hétérosexualité ! Lyon est en train de donner le mauvais exemple et de suivre pile la pente idéologique qu’il fallait éviter.
 

 

 
 
 

 
Deux textes importants pour continuer la réflexion : Dites 33 et Les Marchands du temple Abrogation.

NO GPA!! : le cri qui ne sert à rien

“Ceux qui disent non à la GPA sans dénoncer l’Union Civile ni l’hétérosexualité et sans parler d’homosexualité sont au mieux des insensés, au pire des menteurs.”
Philippe Ariño

33 CONSEJOS A LOS ESPAÑOLES Y LATINOS PARA QUE EVITÉIS LOS ERRORES DE « LA MANIF PARA TODOS FRANCIA »

 
 
Valiéndome de mi experiencia militante francesa contra las leyes pro-gays, y de mis distintos viajes a España e Latinoamérica para dar conferencias sobre la homosexualidad, me gustaría darles consejos, amigos hispano y latinoamericanos, para llevar a cabo su lucha contra el « matrimonio para todos ». Sin claves de estrategia, corréis el peligro de dispersaros, desalentaros, radicalizaros y fracasar en vuestra batalla contra la banalización mundial de la diferencia sexual.
 
Por otra parte, se aplican todavía estos 33 consejos (¡por desgracia!) a Francia, mi hermoso país, que en realidad no ha comenzado su lucha contra el « matrimonio para todos », y a todas las naciones del mundo que aún no han adoptado la ley del « matrimonio para todos », pero que ven la nube negra llegar cerca de sus fronteras diplomáticas. Mis recomendaciones podrán ser reutilizadas de todos modos en una conferencia o una vigilia que podréis animar. ¡Sobre todo, no duden en leerlas públicamente!
 
 

 

Por favor, no traten de imitar a Francia. Amigos hispanohablantes, sed auténticos. Tanto más que Francia, a pesar de las apariencias mediáticas, no es un modelo de éxito en esta lucha (negación de la fe, malos esloganes, rechazo del tratamiento de la homosexualidad y de la heterosexualidad, etc.), y que ha vivido la misma derrota que los otros países que han aprobado el « matrimonio para todos ». Sólo hizo un poco más de ruido de resistencia que los demás. Pero eso es todo.
 

Atreveros a hablar de la homosexualidad. Es la clave de los debates. Las leyes de Unión civil y del « matrimonio para todos » pasan en nombre del « amor homosexual » (y un poco también por alineación con una supuesta « heterosexualidad […]

DITES « 33 » (33 CONSEILS AUX ITALIENS POUR ÉVITER LES ERREURS DE LA MANIF POUR TOUS FRANCE)

 
Dites « 33 ».
 
Fort de mon expérience militante française contre les lois pro-gays, et fort aussi de mes six voyages en Italie pour y faire des conférences sur l’homosexualité (Bologne, Turin, Mestre, Milan, Padoue, Trévise, Forlì, Rome, Vérone), j’aimerais vous donner, amis italiens, des conseils pour mener à bien votre combat contre le « mariage pour tous ». Sans clés de stratégie, vous risquez de vous disperser, de vous décourager, de vous radicaliser, et d’échouer dans votre combat contre la banalisation mondiale de la différence des sexes.
 
D’ailleurs, ces 33 conseils s’appliquent (malheureusement !) encore à la France, mon beau pays qui n’a pas vraiment démarré son combat contre le « mariage pour tous », et à toutes les nations mondiales qui n’ont pas encore adopté la loi du « mariage pour tous » mais qui voient le nuage noir arriver chez elles. Mes recommandations pourront de toute façon être réutilisées lors d’une conférence ou d’une veillée que vous serez peut-être amenés à diriger. Ne vous gênez surtout pas pour les lire publiquement !
 
 

 

Ne surtout pas chercher à imiter la France. Amis italiens, restez vous-mêmes. D’autant plus que la France, malgré les apparences médiatiques, n’est pas un modèle de réussite dans ce combat (reniement de la foi, mauvais slogans, refus de parler d’homosexualité et d’hétérosexualité, etc.), et qu’elle vit la même défaite que les autres pays qui ont laissé passer le « mariage pour tous ». Elle a juste fait un peu plus de bruit de résistance que les autres. Mais c’est tout.

 

Oser parler d’homosexualité. C’est la clé des débats. La loi de l’Union Civile et la loi du « mariage pour tous » passent au nom de « l’amour homosexuel » (et un […]

La soupe Homovox irlandaise

 
C’est du discours pré-mâché typiquement Homovox. C’est du Jean-Pier Delaume-Myard ou du Bobby Oscar Lopez ou du Dolce & Gabbana. C’est courageux en apparence, mais ces témoignages sont contradictoires et finalement stériles. Les témoins homos filmés ne parlent que de filiation, mais ne remettent pas en cause « l’amour homo ». Donc au final, ils sont pour la loi qu’ils dénoncent. JE SUIS FATIGUÉ. Tant qu’on ne dénonce pas la pratique homo et l’hétérosexualité, soutenues par l’Union civile, ce genre d’interviews se révèlera inutile, voir même contre-productif. Certains esprits « optimistes » me diront : « C’est déjà une première étape… Il faut de tout pour faire un monde et tout est bon à prendre… » La « première étape » dont ils parlent fait couper la loi du mariage pour tous en deux, pour la faire passer intégralement par morceaux. Donc les tiédeurs ici sont fatales. Que votre oui soit oui.
 
Tel que c’est parti, je ne me fais aucune illusion sur l’efficacité de l’opposition au mariage homosexuel par le référendum en Irlande le 22 mai 2015 prochain. Même des pays comme la Croatie ou la Slovaquie, qui avaient pourtant réussi par voie référendaire à contrer le « mariage pour tous », se sont vus imposer l’Union civile, et donc le « mariage pour tous », dès qu’un gouvernement socialiste est arrivé chez eux.

LMPT : LES MARCHANDS DU TEMPLE NOUS VENDENT L’ABROGATION DU « MARIAGE POUR TOUS » SANS Y CROIRE EUX-MÊMES ET SANS S’EN DONNER LES MOYENS (Analyse du dernier livre de Liberté Politique consacré à l’Abrogation). ÇA SUFFIT !!!

 

 
En lisant la dernière parution de la revue (pourtant sérieuse) Liberté Politique, consacrée en février 2015 à la question « Comment abroger la loi Taubira ? », je suis dépité. Elle va d’ailleurs dans le sens de la prochaine CNR (Convention Nationale des Régions) de Ludovine de la Rochère les 13-14 juin 2015 prochain, axée, je vous le donne en mille, sur… l’Abrogation !
 
Je m’attendais, dans ce livre, à trouver de vraies propositions, une analyse concrète de la situation, du « mariage pour tous » puis des moyens réalistes d’y remédier. Pas du tout. Je me rends compte du retard colossal de nos intellectuels et hommes politiques cathos, qui non seulement pataugent dans la semoule, mais sont dans la fuite en avant, partent dans plein de directions souvent bien argumentées mais désincarnées, proposent des pistes intéressantes mais non-prioritaires ou irréalistes, prennent la place de ceux qui connaissent les véritables solutions aux problèmes qu’ils dénoncent. C’est révoltant !
 
Et le pire, c’est qu’avec l’arsenal discursif qu’ils mettent en place, ils sont partis pour nous mener en galère pendant des années et des années (s’ils ne s’épuisent pas avant), et faire couler notre néanmoins beau paquebot français. Cela pour une raison toute simple : ils n’ont toujours pas compris la gravité de la Loi Taubira et du PaCS, ni, plus profondément, le nœud idéologique qui les soutient – à savoir la BIPOLARITÉ HÉTÉROSEXUALITÉ-HOMOSEXUALITÉ – que pour le coup ils ne dénoncent toujours pas, et dont ils continuent de nourrir les conséquences, justifiant ainsi leur « commerce » de bazar et leur chaire d’experts universitaires. Qui forme intellectuellement et spirituellement ces intellectuels, ces hommes politiques et ces législateurs là ? Visiblement personne. Comment se fait-il qu’on en […]

LMPT : rien ne sert de s’insurger contre les caricatures dénonçant votre homophobie : elles ont en partie raison

 
Voilà ce qui arrive quand on ne veut pas lire sur l’homophobie et qu’on méprise le mot (ou mon livre), ou quand on se dit que « par stratégie » on ne doit pas parler d’homosexualité ni faire parler ceux qui en parlent vraiment (moi et quelques autres : je ne me réfère évidemment pas au collectif Homovox qui n’a jamais fait d’analyse sur l’homosexualité et qui refuse honteusement de la faire, ni à Frigide Barjot qui malgré les apparences a construit toute l’omerta homophobe de LMPT et qui a enfermé la thématique de l’homosexualité dans la filiation) : les membres du lobby gay friendly arrivent à présent avec les gros sabots de l’homophobie et de la « lutte contre les discriminations » et s’en donnent à cœur joie pour foncer sur la brèche (réelle !) laissée par La Manif Pour Tous ! La peur de l’homosexualité. Et même s’ils ne le font pas pour les bonnes raisons, ils n’ont pas tort : les leaders LMPT leur/nous ont confisqué le débat sur la question. Leurs caricatures disent beaucoup de vrai :
 

 
Ce dessin, c’est une réalité que j’ai vécue personnellement (exception : les Veilleurs, qui eux ont été les seuls à me laisser une place ; et bien sûr, les initiatives privées des LMPT locales partout en France). L’unique fois où LMPT m’aurait laissé parler, c’était le 30 janvier 2013 au Podium du Champs de Mars. J’emploie le conditionnel passé car il n’était absolument pas prévu que je parle. Pendant toute la journée, on m’a coupé le micro, traité comme de la merde (je pèse mes mots !). Et j’ai pu parlé in extremis sur le podium en forçant le barrage, sinon, on ne me […]

La PMA illicite devient aujourd’hui une réalité protégée par la loi française

 
Ça y est : aujourd’hui la rupture du lien d’amour entre le père et la mère biologiques de tout être humain vient d’être officiellement consommée et appliquée par la loi française. La pratique de la PMA a droit de cité en France. Bonjour les dégâts… (Christiane Taubira paiera. Si ce n’est pas sur Terre, ce sera au moins au Ciel.)