Cathos Unis Contre l’Hétérosexualité. Un mouvement apoliticien et confessionnel assumé.

Avec des porte-parole pareils, c’est sûr, on est des winners!

 
Je vous l’annonce au cas où certains de l’auraient pas vu : avec les responsables de la Manif Pour Tous, nous avons vraiment une belle équipe de winners. Contradiction et confusion totale du discours, refus des conseils, refus de céder la place à plus compétents qu’eux, manque de perspective dans les prises de parole. La totale !

 
Entre Albéric Dumont qui, dans son argumentaire, continue à se planquer derrière l’enfant et à ne justifier sa (récente) demande d’abrogation de la Loi Taubira qu’à travers sa défense de la filiation (= « Ce n’est pas l’homosexualité en tant qu’identité et Droit de l’Homme qui nous pose problème, ce n’est pas l’amour homosexuel qui nous pose problème, c’est même pas l’adoption homoparentale ni le mariage homo qui nous pose problème ; c’est juste la loi Taubira et ses conséquences sur la filiation. » ; je cite Albéric Dumont sur BFM TV : « Aujourd’hui, personne ne demande de démarier les couples homosexuels qui ont été mariés. Aujourd’hui, personne ne demande de casser les adoptions qui ont été accordées jusqu’à présent. Nous demandons une abrogation mais sans rétroactivité, bien évidemment. » : magnifique de contradiction), et Ludovine de la Rochère qui enchaîne les slogans insensés et scolairement appris, nous sommes mal barrés.
 
Morceaux choisis des conneries sorties (je n’ai même pas eu à chercher très longtemps : j’ai pris les premières phrases que j’ai trouvées sur Twitter) :
 

 

 

 
Les dirigeants LMPT n’ont toujours pas compris la Loi Taubira et refusent d’écouter : c’est dramatique !

La poutre de l’oeil LMPT face à la paille de l’oeil Juppé

 
En ce moment, les gens de notre mouvement, ainsi que les responsables LMPT, se déchaînent massivement contre Alain Juppé parce qu’il ne s’oppose pas frontalement à la loi Taubira (il s’oppose uniquement à ses conséquences)… alors qu’à bien y regarder, eux non plus ne luttent pas davantage contre l’adoption pour les couples de même sexe ni contre la GPA puisqu’ils ne s’opposent pas au PaCS et ne demandent l’abrogation de la « loi Taubira » que du bout des lèvres et que depuis un peu moins de 2 mois. Ils ne se sont jamais opposés frontalement à la loi Taubira (à un moment, ils ont même cessé d’en parler) vu qu’ils se sont cantonnés à en dénoncer (comme Juppé, finalement) ses conséquences sur la filiation. L’hypocrisie et l’aveuglement sont des deux côtés. Alors que les donneurs de leçons LMPT se calment et regardent la poutre dans leur oeil plutôt que la paille du voisin Alain !
 
 
N.B. : Bien sûr, mon tweet d’annonce de cet article ne bénéficie d’aucun retweet (alors qu’il le mériterait)… tandis que, sur Twitter, dès que quelqu’un se met à écrire qu’un enfant ne se vend pas (super courageux…), qu’il joue d’un bon mot un peu drôle-bobo à la Koz Toujours, ou qu’il dit une évidence, il récolte 50 retweets. Des fois, je me dis que je ne suis pas né à la bonne époque… (même si pour rien au monde je ne changerais d’époque)^^
 

Passage radio d’Albéric Dumont ce matin sur « Europe 1 » avec Morandini

 
Voilà… mardi 16 septembre 2014. Albéric Dumont vient de passer sur Europe 1 avec Morandini.
 
Comme d’habitude, ses opposants l’ont cantonné sur le même quatuor thématique « homosexualité – hétérosexualité – homophobie – Amour ».
 
Et comme lui n’a pas voulu se positionner sur ces quatre sujets, et les a balayés d’un revers de main par manque de courage (« On ne lutte pas contre les couples homos. »  ; « On n’est pas homophobes »  ; « Un couple de femmes peut donner autant d’amour à un enfant. » ; « C’est uniquement contre les conséquences de cette loi qu’on lutte. »  ; blabla) pour s’acharner comme d’habitude à défendre d’autres sujets (toujours les mêmes : la filiation, les « conséquences »  de la loi Taubira ; et le pire, c’est qu’il n’a même pas osé assumer que les parents adoptants et non-biologiques ne sont pas les vrais parents de l’enfant adopté), ça a donné le même dialogue de sourds.
 
D’ailleurs, en soutenant qu’il n’est pas contre la loi Taubira, mais uniquement contre « ses conséquences », Albéric Dumont ment. Son récent (ça vient de sortir : avant, il n’assumait pas) discours sur l’éventuel projet, à plus ou moins long terme, d’« abrogation »  de la loi Taubira, sonne faux. Et en plus de ça, il valide le mythe de l’hétérosexualité (« Les couples hétérosexuels qui adoptent ne sont pas de vrais parents alors ? » – La réponse d’Albéric : « Si, mais on ne leur dit pas dans ce cas là qu’ils ont deux mères ou deux pères. » (8:10 – 8:22)).
 
Ce qui me désespère à l’avance, c’est que je devine que la grande majorité des auditeurs LMPT qui l’auront entendu et qui iront manifester le 5 octobre, sont persuadés qu’il s’est bien défendu et que sa copie était parfaite…
 
Tant qu’on ne parlera pas d’Amour, tant qu’on ne parlera pas […]

Peut-on défendre la famille réelle en faisant l’impasse sur l’homosexualité?

“Je tombe sur les conclusions de la 2e Université d’Été de la Manif Pour Tous à Palavas. Et je me dis qu’ils n’ont toujours pas compris que le gouvernement aussi prétend défendre la famille. Le vrai conflit n’est pas entre pro et anti famille mais entre ceux qui soutiennent une vision de la famille fondée sur le réel (ce que de l’autre côté on qualifie à tort de « famille traditionnelle ») et ceux qui fondent la famille sur le fantasme rose bonbon de l’amour homosexuel et asexué. En laissant l’homosexualité de côté, leurs arguments risquent fort de rater leur cible comme ils l’ont fait depuis le début…”
Vincent Rouyer